Séisme en Turquie et en Syrie | Guterres exhorte à la solidarité

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a exhorté, jeudi, la communauté internationale à se montrer solidaire envers la Turquie et la Syrie, victimes de puissant séisme ayant fait des milliers de morts et de blessés.

« Face à cette catastrophe tragique, je lance un appel pressant à la communauté internationale pour qu’elle montre aux peuples de Turquie et de Syrie le même degré de soutien et de générosité avec lequel ils ont accueilli, protégé et assisté des millions de réfugiés et de personnes déplacées », a souligné M. Guterres lors d’une conférence de presse à New York.

Il a relevé que la Turquie abrite le plus grand nombre de réfugiés au monde et a fait preuve d’une générosité “sans précédent” envers ses voisins syriens, notant que près de 3,6 millions de Syriens vivent dans ce pays depuis plus d’une décennie.

“Le centre de la solidarité est désormais l’épicentre de la souffrance”, a déploré le chef de l’ONU, ajoutant que les populations font face à un « cauchemar dans le cauchemar » en raison de l’un des désastres naturels les plus puissants dans la région.

Il a également indiqué que le séisme a frappé au moment où la crise humanitaire dans le nord-ouest de la Syrie s’aggravait déjà, les besoins étant à leur plus haut niveau depuis le début du conflit.

Pour alléger les souffrances, M. Guterres a fait savoir que les Nations Unies déploient des experts en évaluation des catastrophes, coordonnent les équipes de recherche et de sauvetage et fournissent des secours d’urgence, de la nourriture, des fournitures médicales, des couvertures thermiques et d’autres articles vitaux.

Dans ce cadre, il a relevé que le chef de l’humanitaire de l’ONU, Martin Griffiths se rendra en fin de semaine dans les régions affectées par le tremblement de terre, notamment à Gaziantep, Alep et Damas pour évaluer les besoins et examiner les moyens de renforcer le soutien onusien.

Il a en outre fait remarquer que le Fonds humanitaire syrien et le Fonds transfrontalier syrien ont besoin d’une aide urgente, rappelant que l’organisation internationale a débloqué 25 millions de dollars du Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies (CERF) pour relancer la riposte humanitaire. Mettant en garde contre la politisation de la situation, le haut responsable onusien a appelé à un accès sans entrave de l’aide humanitaire “Au début de la semaine prochaine, nous lancerons un appel éclair pour le soutien des donateurs aux personnes touchées par le tremblement de terre en Syrie”, a-t-il annoncé, soulignant qu’il est temps de se tenir aux côtés des peuples en Syrie et en Turquie.

Le violent séisme qui a frappé lundi la Turquie et la Syrie a dépassé les 17.500 morts, selon un dernier bilan communiqué jeudi par les autorités dans les deux pays.

Quelque 14.351 personnes ont été tuées en Turquie d’après le vice-président turc Fuat Otkay et 3.162 personnes en Syrie selon les bilans officiels, ce qui porte à 17.513 le nombre total de victimes.

LR/MAP

,

Voir aussi

Abdellatif Hammouchi,Andrei Augusto Passos Rodrigues,Brésil,DGSN

Le DG de la Police fédérale brésilienne salue la coopération sécuritaire avec le Maroc

Le Directeur général de la Police fédérale brésilienne, Andrei Augusto Passos Rodriguese, a souligné, mardi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...