Ryad Mezzour | La souveraineté économique, un enjeu vital

La souveraineté économique du Maroc s’impose aujourd’hui plus que jamais comme un enjeu vital et stratégique, a souligné, mardi à Casablanca, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

S’exprimant lors d’une rencontre organisée par l’Association des lauréats du groupe Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises (ISCAE) autour du thème “Le made in Morocco: quel rôle dans la souveraineté économique?”, le ministre a mis en avant l’importance du label “produit au Maroc” dans la consolidation de la souveraineté économique du Royaume.

“Le Made in Morocco est notre ambition tous”, a-t-il soutenu, notant qu’elle ne peut être concrétisée qu’à travers les compétences et les projets réalisés sur le terrain.

A cet égard, M. Mezzour a mis en avant le rôle des banques de projet, en tant que pilier majeur de la relance industrielle et son élargissement pour intégrer la dimension de la souveraineté industrielle, sanitaire et alimentaire, conformément aux Hautes Orientations Royales.

Dette publique Tendance haussière

Elles présentent, a-t-il poursuivi, de nouvelles opportunités d’investissement industriel dans le cadre de la souveraineté industrielle, sanitaire et alimentaire et permettent ainsi de renforcer davantage le “Made in Morocco”.

Pour sa part, la directrice générale du groupe de l’ISCAE, Nada Biaz, a fait savoir que les ISCAEistes sont véritablement des managers “made in Morocco”, puisque l’institution est ancrée dans son histoire, imprégnée de sa culture, baignée dans son environnement économique national, avec une ouverture sur le monde, au fait des tendances internationales.

Dans ce sens, elle a souligné que le lauréat de l’ISCAE “made in Morocco” est formé pour comprendre et travailler dans un contexte national, mais il connait aussi les enjeux internationaux et peut travailler dans des contextes économiques et culturels très différents.

Évoquant le rôle de cet établissement, Mme. Biaz a indiqué qu’il a veillé durant ces 5 décennies à la formation de managers et décideurs outillés pour les enjeux de leur époque et capables de porter la vision commune pour le développement de notre pays.

Négociations commerciales à l’OMC | Le Maroc prône des compromis concrets et réalisables

Par ailleurs, les participants à cette rencontre ont souligné que le “Made in Morocco” est synonyme de développement de l’économie nationale, notant dans ce sens que les entreprises marocaines possèdent les atouts nécessaires pour produire des produits “Made in Morocco” de très haute qualité.

A cet égard, ils ont rappelé le sens d’innovation et de créativité dont a fait preuve le tissu économique national durant la période du Covid-19, affirmant que le modèle marocain était cité en exemple en matière de résilience et de capacité d’adaptation.

La tenue de cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de l’ISCAE.

LR/MAP

,

Voir aussi

L’ONMT s’allie à Tripadvisor pour doubler les nuitées sur les 5 prochaines années

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) signe pour la première fois, un partenariat avec le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...