Ramadan | Le gouvernement a pris une série de mesures pour subventionner les produits de base

Le gouvernement a pris une série de mesures pour subventionner les produits de base, à travers la Caisse de compensation et la suppression des droits de douanes et de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur certains produits, a indiqué, vendredi à Rabat, la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la réunion de la Commission interministérielle de veille et de suivi de l’état d’approvisionnement des marchés et des prix en prévision du mois de Ramadan, Mme Fettah a affirmé que les prix de plusieurs produits alimentaires de base, comme les tomates, les pommes de terre et les oignons ont enregistré une baisse depuis quelques semaines, notant que l’approvisionnement est suffisant au niveau de l’ensemble des marchés dans les différentes régions du Royaume.

Après avoir rappelé que durant les trois dernières années, le mois de Ramadan a coïncidé avec une conjoncture difficile, notamment à cause de l’inflation et de la rareté de l’eau, la ministre a souligné que tous les départements sont mobilisés, aux niveaux central, régional et local pour maintenir l’approvisionnement des marchés et intensifier le contrôle des prix, pour que la tendance baissière se poursuit de manière tangible dans l’ensemble des régions du pays.

Chambre des Conseillers | Nadia Fettah présente les principales dispositions du PLF-2024

Mme Fettah a, en outre, appelé à poursuivre la mobilisation pour assurer l’approvisionnement des marchés, de manière abondante, en produits alimentaires de base et garantir la durabilité des ressources hydriques.

Cette réunion élargie, tenue en application des Hautes Instructions Royales, intervient pour s’arrêter sur la situation d’approvisionnement des marchés et des prix en prévision du mois sacré de Ramadan, évaluer le bilan des activités de surveillance, renforcer le contrôle des marchés et lutter avec fermeté contre toutes les formes de spéculation et de manipulation des prix et toute pratique illégale susceptible d’entraver le fonctionnement normal des marchés et de porter atteinte à la santé et la sécurité des citoyens, aux droits des consommateurs et à leur pouvoir d’achat.

LR/MAP

,

Voir aussi

Conférence Ministérielle,Nasser Bourita,Pays à Revenu Intermédiaire,Rabat

La Déclaration de Rabat amorce la structuration du groupe des pays à revenu intermédiaire (Bourita)

La Déclaration de Rabat, adoptée à l’issue de la Conférence de haut niveau sur les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...