Ramadan | Le gouvernement veille à intensifier le contrôle des prix pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens

Le gouvernement veille à intensifier le contrôle des prix pour faire face à certaines pratiques qui impactent le pouvoir d’achat des citoyens, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue de la réunion de la Commission interministérielle de veille et de suivi de l’état d’approvisionnement des marchés et des prix en prévision du mois de Ramadan, M. Mezzour a souligné que la mobilisation des ministères et des autorités locales vise en premier lieu l’intensification du contrôle, au regard du changement du mode de consommation avant et durant le mois sacré.

Il s’agit aussi de s’assurer de l’apprivoisement du marché en produits de manière abondante et de lutter contre toutes les pratiques qui impactent le pouvoir d’achat du citoyen dans les différentes régions du Royaume, a-t-il précisé.

Le ministre a assuré que les différents produits sont disponibles actuellement de manière abondante sur le marché et qu’”il n’y aucun signe de rupture d’approvisionnement”.

Marchés/Ramadan | Approvisionnement normal et stabilisation des prix

Et d’ajouter que les prix varient sur les marchés, mais ceux des produits alimentaires enregistrent, le plus souvent, une baisse.

M. Mezzour a également noté que cette réunion, qui intervient en application des Hautes Instructions Royales en prévision du mois sacré de Ramadan, vise essentiellement la garantie de l’abondance des produits de base et le contrôle des prix pour que le mois sacré se déroule dans les meilleures conditions.

Cette réunion élargie intervient pour s’arrêter sur la situation d’approvisionnement des marchés et des prix en prévision du mois sacré de Ramadan, évaluer le bilan des activités de surveillance, renforcer le contrôle des marchés et lutter avec fermeté contre toutes les formes de spéculation et de manipulation des prix et toute pratique illégale susceptible d’entraver le fonctionnement normal des marchés et de porter atteinte à la santé et la sécurité des citoyens, aux droits des consommateurs et à leur pouvoir d’achat.

LR/MAP

Ramadan frappe à nos portes : Le Covid-19 enlèvera-t-il son charme au mois sacré ?

,

Voir aussi

Le Maroc s’oppose à la logique des donneurs de leçons et de ceux qui font du chantage aux pays du Sahel

Le Maroc s’oppose fermement à “la logique des donneurs de leçons et de ceux qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...