Projet d’interconnexion électrique | Le Maroc et le Portugal signent une déclaration conjointe

Le Maroc et le Portugal ont signé, samedi à Dubaï, une déclaration conjointe relative à un projet d’interconnexion électrique entre les deux pays, en marge de la Conférence des parties à la Convention des Nations Unies sur les changements climatiques (COP28).

Signée par la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, et le ministre portugais de l’Environnement et de l’Action climatique, Duarte Cordeiro, cette déclaration vise à renforcer les stratégies de développement des énergies renouvelables entre les deux pays, ainsi que les possibilités d’échange d’énergie entre les continents africain et européen.

Cette déclaration, dont la cérémonie de signature s’est déroulée au pavillon du Maroc à la COP28, a pour objectif également d’intensifier le dialogue afin d’assurer une transition énergétique résiliente et inclusive qui répond aux objectifs mondiaux dans le domaine du développement durable et du changement climatique, notamment en encourageant l’utilisation des énergies renouvelables et en accélérant la mise en œuvre de projets stratégiques d’intérêt commun, dont le projet d’interconnexion électrique entre les deux pays.

Aéroports du Maroc | Un trafic de plus de 24,7 millions de passagers à fin novembre 2023

Au regard de leur position géographique en tant que passerelles entre l’Europe et l’Afrique, le Maroc et le Portugal entendent faire face conjointement aux enjeux de la transition énergétique, en particulier à travers le renforcement de l’intégration des marchés électriques dans un contexte international marqué par l’instabilité du marché et des chaînes d’approvisionnement des produits énergétiques.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, Mme Benali a affirmé que la mise en oeuvre du projet d’interconnexion électrique entre le Maroc et le Portugal est importante pour les continents européen et africain, ajoutant que la signature de cette déclaration conjointe vise à actualiser les études techniques et le coût financier du financement de ce projet au niveau mondial.

De son côté, M. Duarte Cordeiro a souligné que les deux pays partagent les mêmes stratégies de développement des énergies renouvelables, ainsi que de l’hydrogène vert, notant que la mise en place d’un réseau électrique entre le Portugal et le Maroc contribuera à la neutralisation du caractère matériel de l’Europe.

Le Chancelier fédéral d’Autriche Karl Nehammer visite le mausolée Mohammed V

LR/MAP

,

Voir aussi

Nasser Bourita,Pays à Revenu Intermédiaire,Rabat,Amina J. Mohammed

Conférence de Rabat | Appel à un changement de paradigme en matière de coopération internationale

Les pays participant à la Conférence ministérielle de haut niveau sur les pays à revenu …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...