Portugal | Le gouvernement prévoit 25% des télétravailleurs d’ici la fin de la législature

Portugal | Le gouvernement prévoit 25% des télétravailleurs d’ici la fin de la législature

Le gouvernement portugais entend disposer, d’ici la fin de la législature, d’au moins 25% de télétravailleurs dans la fonction publique, prévoyant un investissement public de 4,4 millions d’euros dans ce domaine.

Cette initiative est contenue dans le programme de stabilisation économique et sociale qui a été publié dans le bulletin officiel de la république, dans le cadre des mesures adoptées pour faire face à la crise de la pandémie du Covid-19.

Le mois dernier, la ministre de la Modernisation de l’État et de l’administration publique, Alexandra Leitao, avait déjà déclaré au Parlement que le pays comptait 68.000 fonctionnaires dans ce mode de travail.

Selon le document, le télétravail permet une plus grande flexibilité dans l’accomplissement des tâches, une meilleure conciliation entre vie personnelle, familiale et professionnelle, et une décentralisation des services publics.

“La pandémie a accéléré cette mesure, déjà prévue dans le programme gouvernemental, surmontant les résistances et démontrant qu’il n’y a pas de perte de productivité des télétravailleurs”, souligne l’exécutif.

Le télétravail dans l’administration publique est un pari qui permet également de réaliser des économies de transport et des améliorations en termes environnementaux, ajoute-t-il.

Le pouvoir exécutif souligne également, dans le document, la nécessité de renforcer et de rajeunir le personnel, notamment à travers le recrutement centralisé de techniciens supérieurs, selon un plan d’entrée et de sortie dans l’administration publique.

Le gouvernement prévoit aussi des mesures pour les entreprises qui encouragent ce mode de travail en utilisant des fonds provenant de programmes communautaires.

LR

Voir aussi

L’UE est reconnaissante au Maroc pour son rôle actif dans la résolution du conflit libyen

L’UE est «reconnaissante au Maroc pour son rôle actif» dans la résolution du conflit libyen

L’Union européenne (UE) est «reconnaissante au Maroc pour son rôle actif» dans la résolution du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.