PLF-2023/Investissement | Un effort historiquement important

L’effort global d’ public prévu dans le projet de loi des (PLF) de l’année 2023 ressort “historiquement” élevé, passant à 300 milliards de dirhams (MMDH), contre 245 MMDH et 230 MMDH initialement prévus, respectivement, pour les deux dernières années, selon CDG Capital Insight.

Cet effort s’inscrit dans le cadre de la stratégie de relance à travers l’, accélérée par le Royaume à la suite du déclenchement de la crise covid-19, explique CDG Capital Insight dans une note d’analyse intitulée “: un exercice difficile et entouré d’incertitudes”.

Comparativement au niveau de richesse crée par le pays estimé par le produit intérieur brut (PIB), la part de l’ public, au sens large, devrait atteindre un niveau historiquement élevé de 20,8% du PIB contre seulement 15,8% en 2019 et 2020, relève la même source.

Cette dynamique devrait impacter favorablement le niveau global de l’investissement au niveau du Royaume et créer une dynamique de à travers une stimulation de la commande publique, d’après CDG Capital Insight qui estime que cette dynamique particulière résulte principalement d’un rebond significatif des investissements des Établissements et Entreprises Publics (EEP), lequel est passé à 140,5 MMDH contre 92 MMDH, soit une hausse de 53% en glissement annuel.

Bank Al-Maghrib pessimiste, mais pas d’affolement

De même, l’enveloppe prévu au titre du budget général 2023 devrait s’améliorer légèrement de 7%, en glissement annuel, à 95,5 MMDH. Cependant, le budget alloué aux collectivité territoriales ressort quasi-stable à 19 MMDH.

S’agissant du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, la note souligne que l’ensemble des démarches réglementaires et statutaires ont été concrétisées avec la promulgation de la loi 76.20 du 31 décembre 2020 et son décret d’application n° 2.21.67 du 19 Février 2021 portant approbation des statuts de société anonyme (SA) avec fixation du capital social à 15 MMDH totalement délibéré et la nomination par SM le , en date du 18 octobre 2022, d’un directeur général du Fonds.

A cet effet, les préparatifs sont en cours pour la tenue du 1er Conseil d’administration devant approuver plusieurs résolutions afférentes au démarrage effectif du Fonds.

L’investissement au titre du budget général prévu pour l’exercice 2023, selon la répartition par ministère, ressort une concentration dans quatre secteurs prioritaires, en l’occurrence le ministère de l’ et des pour les charges communes avec 33,9 MMDH, l’Agriculture et la Pêche avec 14,4 MMDH, l’Éducation avec 9 MMDH et la avec 8 MMDH, enregistrant ainsi des hausses respectives de 3 MMDH, 2,5 MMDH, 900 millions de dirhams (MDH) et 1,1 MMDH.

Investissement : L’injuste Justice

Par ailleurs, CDG Capital Insight fait état de l’amélioration du taux d’émission qui est passé à 82,6 en 2021, contre une moyenne de 79% en 2017, soit une progression de 4 points, reflétant ainsi, une amélioration de 82,2 MMDH.

LR/MAP

Voir aussi

OC CONNECT,Office des changes

Office des changes | Un résultat net de plus de 31 MDH

L’Office des changes a enregistré un résultat net positif de 31,67 millions de dirhams (MDH) …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...