ONU Le viol, défi mondial

Dans 6 pays d’Asie et du Pacifique, plus d’1 homme sur 4 a déjà violé une femme.

ONU Photo AFP

C’est le résultat d’une étude (en anglais) menée par l’ONU sur les hommes et la violence, qui a récolté les témoignages de 10.000 hommes en Chine, en Indonésie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, au Bangladesh, au Cambodge et au Sri Lanka. Les résultats varient selon les pays et l’étude distingue les viols sur les épouses et les petites amies.

Les interrogés se sont vu demander s’ils avaient déjà forcé une femme à avoir une relation sexuelle avec eux, sans que le mot viol soit mentionné.
Au Bangladesh, 4,3% des hommes sondés ont admis avoir violé une femme qui n’était pas leur partenaire. Ce chiffre monte à 40,7% sur l’île de Bougainville, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. La moitié de ceux qui ont admis un viol ont déclaré qu’ils étaient adolescents, la première fois. 23% des hommes qui ont violé à Bougainville et 16% au Cambodge avaient 14 ans ou moins lorsqu’ils ont commis ce crime. La quasi-totalité d’entre eux (entre 72 et 97%) n’ont connu aucune conséquence judiciaire. L’impunité demeure un réel problème.

Voir aussi

Etats-Unis Le bilan des décès franchit le cap des 200 mille morts

Les États-Unis franchissent le cap des 20 millions de cas du Covid-19

Les États-Unis ont débuté l’année 2021 en franchissant vendredi un nouveau seuil sinistre avec 20 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.