ONU : L’analyse iranienne

Rohani a l onu septembre 2014

Le président iranien, Hassan Rohani, a soufflé le chaud et le froid à la tribune de l’ONU, critiquant «la stratégie erronée» de l’Occident au Moyen-Orient tout en promettant de négocier «de bonne foi» un accord sur le nucléaire. Mais il n’a pas répondu clairement aux sollicitations du président français François Hollande et du Premier ministre britannique David Cameron qui l’avaient pressé, mercredi 24 septembre, de contribuer à régler les conflits en Syrie et en Irak. La rencontre avec M. Cameron était la première à ce niveau entre les deux pays depuis la révolution iranienne de 1979. «Les extrémistes du monde entier s’unissent, mais sommes-nous unis contre les extrémistes?», a-t-il lancé sans apporter de réponse concrète au-delà des appels à «contrer l’extrémisme et la violence».
Pour le président iranien, les Occidentaux se sont discrédités au Moyen-Orient en menant une «stratégie erronée» et il faut désormais, a-t-il estimé, «laisser faire le travail aux gens de la région qui peuvent réussir», c’est-à-dire «les politiciens et les élites modérés».

«Les agressions militaires contre l’Afghanistan et l’Irak et les ingérences inappropriées en Syrie sont de clairs exemples de cette approche stratégique erronée au Moyen-Orient», a déclaré M. Rohani, dont le pays soutient les régimes irakien et syrien. «Nous avons toujours pensé que la démocratie ne pouvait pas être transplantée» de l’étranger.

Patrice Zehr

Voir aussi

Le remède au COVID-19, c’est la Presse, selon le SG de l’ONU

Nations Unies | Antonio Guterres candidat pour un second mandat

Le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, dont le mandat arrive à terme à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.