Nestlé Maroc | Inauguration de la 1ère station solaire privée d’El Jadida

Nestlé Maroc El Jadida

Nestlé Maroc a procédé mardi à l’inauguration de la première station solaire privée de la ville d’El Jadida, en présence du ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah.

Installée sur un terrain de 7.000 mètres carrés qui jouxte l’usine de la société, la station solaire exploite quelque 2.600 panneaux photovoltaïques, produit 1,7 GWh d’électricité par an, et élimine l’émission de plus d’un million de kilogrammes de CO2 chaque année.

Cette nouvelle installation entre dans le cadre de la stratégie fixée par la multinationale suisse, consistant en la réduction de moitié des émissions de CO2 de Nestlé à l’horizon 2030 et en l’atteinte d’un objectif de zéro émission nette d’ici 2050.

El Jadida est ainsi la troisième station solaire installée dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, après les usines de Dubaï et de Jordanie. La station solaire a été construite en collaboration avec Qair, un leader des énergies renouvelables (EnR), et a mobilisé un investissement d’environ 12 millions de dirhams (MDH).

S’exprimant à cette occasion, M. Rabbah a souligné que le Maroc a hissé l’efficacité énergétique au rang de priorité nationale dans tous les secteurs économiques et sociaux, relevant que la station solaire Nestlé d’El Jadida se veut une contribution à la stratégie énergétique nationale qui vise à produire, à l’horizon 2030, plus de 52% de l’électricité du Royaume à partir de ressources renouvelables, dont l’un des objectifs importants est de promouvoir la production propre dans notre tissu industriel.

Ainsi, le ministère encourage l’intégration des énergies nouvelles à tous les niveaux possibles de consommation, en milieu urbain et rural, dans l’habitat, l’industrie ou les services, a t-il rappelé, invitant davantage d’entités à prendre part aux efforts déployés au quotidien pour rendre l’environnement plus sain.

D’après le ministre, le secteur de l’industrie représente aujourd’hui 21% de la consommation énergétique finale et présente un gisement d’économie d’énergie, notant que des études ont confirmé la possibilité de réaliser une économie de 22% de la consommation énergétique du secteur industriel à l’horizon 2030.

S’agissant du secteur de l’agroalimentaire, il constitue le deuxième consommateur d’énergie après celui des matériaux de construction, a t-il fait remarquer, ajoutant qu’il représente environ 20% de la consommation énergétique totale du tissu industriel, avec une consommation moyenne estimée à 380.00 TEP (tonne d’équivalent pétrole), dont 250.000 TEP thermique et 130.000 TEP électrique.

Abordant le modèle de la transition énergétique nationale, M. Rabbah a fait savoir que la capacité installée des sources renouvelables s’élève à 3.950 MW, ce qui représente environ 37% de la puissance électrique totale installée (soit 20% de la demande électrique), ajoutant que 100 projets EnR sont réalisés, ou sont en cours de réalisation ou de développement.

De même, 47 projets en EnR sont réalisés jusqu’à aujourd’hui avec un investissement global d’environ 52,2 milliards de dirhams (MMDH), a poursuivi le ministre, relevant que l’investissement total des projets en développement se chiffre aux environs de 53,8 MMDH.

Au volet nouveaux chantiers, le ministre a cité notamment un programme de stations de dessalement d’eau intégrant des unités de production d’énergies renouvelables, l’exploration de nouvelles sources d’énergie comme la Biomasse et l’Energie marine, la nouvelle industrie énergétique basé sur l’hydrogène vert et le programme multi-sites de 400 MW de projets solaires PV, dans le cadre de la loi n° 13-09, sur des sites qualifiés.

De son côté, Rémy Ejel, Chairman et CEO de Nestlé Moyen-Orient et Afrique du Nord a déclaré : “Nous remercions les autorités locales pour leur soutien, sans lequel la construction de cette station solaire n’aurait pas été possible”, réaffirmant l’engagement de Nestlé à réaliser ses ambitions et à assurer une transition complète vers l’utilisation de 100% d’électricité renouvelable dans tous ses sites dans le monde d’ici 2025.

“Cela constitue une partie de notre feuille de route pour réduire les émissions de CO2 et agir face aux défis du changement climatique”, a t-il dit, soulignant que Nestlé, en tant que signataire de l’engagement “Business Ambition for 1.5°C” des Nations Unies, est l’une des premières entreprises à dévoiler sa feuille de route tout en redoublant d’efforts dans la lutte contre le changement climatique.

“Nous considérons comme exemplaire que le Maroc a pour ambition, d’ici 2030, d’avoir la capacité de produire plus de 52% de ses besoins d’électricité avec des ressources renouvelables. Le complexe Noor est impressionnant, et certainement une fierté pour nous tous”, s’est félicité M. Ejel, notant que le lancement de la station solaire d’El Jadida contribue aux ambitions du Royaume.

Pour sa part, l’ambassadeur de Suisse au Maroc, Guillaume Scheurer, s’est dit ravi de l’inauguration de cette centrale solaire de l’une des plus célèbres entreprises suisses, notant que, par son action, Nestlé respecte non seulement les normes environnementaux, mais apporte aussi une contribution significative au développement durable du Royaume.

Depuis longtemps, le Maroc est à l’avant-garde des questions relatives aux énergies renouvelables, a indiqué M. Scheurer, rappelant, dans ce sens, que le dernier rapport “Green Future Index”, élaboré par Massachusetts Institute of Technology (MIT) a classé dans son édition 2021 le Maroc au 5ème rang des pays pour ses politiques novatrices et ambitieuses en matière d’énergies renouvelables.

Fondée en 1992, l’usine Nestlé d’El Jadida fabrique les marques Nido et Nescafé, y compris le lait entier en poudre enrichi, le lait de croissance, et le café. Tous ces produits répondent aux normes de sécurité et de qualité les plus strictes.

L’usine a obtenu plusieurs certifications internationales en matière de gestion de la sécurité alimentaire, de gestion de la qualité et de l’environnement. Elle a également atteint son objectif de zéro déchet en décharge. D’autres actions en faveur de l’environnement au sein de l’usine incluent une initiative de conversion des combustibles au gaz de pétrole liquéfié. Elle permettra de réduire les émissions en CO2 de plus de 3,7 millions de kilogrammes par an.

L’usine d’El Jadida achète plus de 60.000 tonnes de lait frais par an auprès de plus de 6.000 petites fermes de tailles diverses dans la région.

Avec l’initiative “Village modèle” notamment, Nestlé accompagne les agriculteurs et la future génération d’agriculteurs, avec des formations aux compétences techniques. Cette initiative vise l’amélioration de la sécurité, de la productivité et de la qualité des pratiques d’élevage et des pratiques environnementales.

L’entreprise s’aligne ainsi avec la stratégie gouvernementale “Génération Green 2020-2030”, qui encourage l’agriculture durable et soutient les agriculteurs locaux.

LR/MAP

Voir aussi

pib maroc 2020,HCP

HCP | Contraction de 6,3% de l’économie nationale en 2020

Le Produit Intérieur Brut (PIB) global en volume a connu un net recul de 6,3% …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.