Nareva : Un parc éolien à Boujdour

Nareva : Un parc éolien à Boujdour

La société Energie éolienne du Maroc (EEM), filiale de Nareva, où le fonds d’investissement SNI détient une participation, va investir 4 MMDH dans un parc éolien à Boujdour, dont la production permettra de fournir plus d’électricité aux régions du sud du royaume. EEM vient d’ailleurs de conclure les accords nécessaires au financement de son projet Aftissat, situé au sud de Boujdour. Labélisé COP22, ce projet concerne le développement d’un parc éolien de plus de 200 MW de capacité et la construction d’une ligne électrique 400 Kv, sur un linéaire de 250 Km. Cette dernière ligne devrait permettre de raccorder le parc Aftissat au poste de l’ONEE de Laâyoune.

C’est donc un projet dont les retombées sur les provinces du sud seront considérables. En effet, cette ligne permettra de renforcer les infrastructures électriques dans le sud et contribuera, en particulier, au raccordement de la ville de Dakhla au réseau électrique national.

Pour l’heure, le business-plan du projet fait ressortir un coût d’investissement de 4 MMDH, dont le financement sera assuré à la fois par un apport en fonds propres des actionnaires d’EEM que sont Nareva (75%) et la CIMR (25%), en plus d’un financement bancaire auprès d’un consortium bancaire marocain composé d’Attijariwafa bank et de la Banque Centrale Populaire.

Ce projet, dont la mise en service est prévue en décembre 2018, permettra d’alimenter en électricité l’équivalent de 1,5 million d’habitants et d’éviter l’émission de 700.000 tonnes de CO2 par an. Le taux d’intégration industriel du projet sera de l’ordre de 60%, faisant ainsi participer plusieurs entreprises marocaines à sa réalisation.

Il est également attendu que ce projet permette la création de quelque 900 emplois directs et indirects dès le début de la construction du parc. Une fois mis en exploitation, le parc générera une centaine de nouveaux emplois.

Il est à rappeler qu’il s’agit de la cinquième réalisation de Nareva, dans le cadre de la loi 13-09 qui a libéralisé la production et la commercialisation de l’électricité produite à partir des énergies renouvelables. Le parc de Boujdour portera ainsi la puissance totale installée par Nareva, dans le cadre de cette loi, à 505 MW.

H. Dades

Voir aussi

Prochain Sommet de l’UA : Le Maroc préside une réunion du sous-comité du COREP

Prochain Sommet de l’UA : Le Maroc préside une réunion du sous-comité du COREP

Le sous-comité du Comité des Représentants Permanents (COREP) des règles, normes et vérifications, a tenu, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.