Espagne-Sahara Que justice soit faite!

Tindouf

L’Audience nationale de Madrid, la plus haute juridiction pénale espagnole, a convoqué, pour le 12 août, les victimes sahraouies qui avaient déposé plainte contre des dirigeants du Polisario pour génocide et violations graves des droits de l’Homme à Tindouf.

Le tribunal madrilène, qui avait jugé recevable cette plainte déposée en 2007, a remis, lundi 29 juillet, des notifications aux victimes en vue de comparaître le 12 août prochain devant l’Audience nationale.

Cette convocation, qui concerne également une autre victime des exactions du Polisario, Saâdani Malainine, fille du défunt El Wali Seikh Slama, témoigne que la Justice espagnole est déterminée à aller de l’avant dans la poursuite des tortionnaires du Polisario. Les accusés, qui se trouvent en Espagne, ne devraient pas quitter le territoire espagnol. Le juge de l’Audience nationale chargé de ce dossier avait d’ailleurs demandé à la police espagnole de localiser les personnes concernées et de leur notifier la plainte.
L’objectif de cette plainte est que «justice soit faite» et que les victimes voient les tortionnaires du Polisario payer pour leurs actes ignobles.
Pour rappel, le juge de l’Audience nationale avait accepté, le 14 décembre 2007, la plainte déposée par des victimes sahraouies contre des dirigeants du Polisario et des officiers de la sécurité et de l’armée algériennes, accusés de génocide, torture, disparitions forcées, détention illégale et graves violations des droits de l’Homme.
Parmi les 29 accusés faisant l’objet de la plainte, figurent l’ex-représentant du Polisario en Espagne, Brahim Ghali (actuellement en Algérie), le ministre de l’information de la pseudo-RASD, Sid Ahmed Batal, le soi-disant ministre de l’éducation, Bachir Mustapha Sayed et l’actuel représentant des séparatistes en Espagne, Jandoud Mohamed. Figure aussi sur la liste l’ex-représentant du Polisario aux îles Canaries, Mohamed Luchaâ, décédé dernièrement à Las Palmas.
Les dénommés Khalil Sidi Mhamed, pseudo ministre des colonies et Mohamed Khaddad, actuel coordinateur avec la MINURSO et ancien directeur général de la sécurité militaire, seront également sur le banc des accusés pour torture à l’encontre des populations des camps de Tindouf.

Lire aussi
ONU-Sahara : Pourquoi le Roi a réagi

Voir aussi

Discours Royal,SM le Roi Mohammed V,Parlement

SM le Roi adresse un discours au Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 1ère année législative de la 11ème législature

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon