Nadia Fettah | L’appui à l’implication des femmes dans le développement, un levier de croissance économique

L’appui à l’implication des femmes, via les programmes favorisant leur participation au développement, constitue un levier de croissance économique et un investissement dans le capital humain, a affirmé, vendredi à Rabat, la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah.

S’exprimant lors d’une cérémonie organisée par le ministère à l’occasion de la Journée internationale des femmes, Mme Fettah a relevé que les femmes, qui représentent la moitié de la population, possèdent les capacités et les compétences qui leur permettent de contribuer significativement au développement de la société, qu’elles soient entrepreneures, dirigeantes, employées ou travailleuses.

La ministre a, dans ce sens, rappelé le rôle de l’autonomisation des femmes et le soutien de leur participation dans l’accélération du développement du pays, faisant savoir que son département mène actuellement un projet pionnier, en partenariat avec la Banque mondiale, axé sur la promotion de l’inclusion économique des femmes comme moyen de stimuler la croissance et d’atteindre l’égalité.

Regards croisés sur le budget de l’Etat

« Ce projet a fait l’objet d’une série de discussions avec des experts de la société civile et des secteurs public et privé, issus de diverses disciplines », a-t-elle précisé, notant que ces rencontres ont permis d’identifier quatre axes d’intervention fondamentaux, dont l’inclusion financière et l’amélioration des conditions de travail.

Par ailleurs, Mme Fettah a évoqué la budgétisation sensible au genre, soulignant que cette approche, qui repose sur la prise en compte du critère « genre » dans la formulation des politiques publiques, devrait permettre d’instaurer une culture de suivi et d’évaluation des politiques publiques et une connaissance précise des effets qui en résultent.

Sur la question de la parité au sein du ministère, Mme Fettah a mis l’accent sur l’évolution significative de la représentation des femmes, notant que le taux d’emploi des femmes a considérablement augmenté pour atteindre 56% de l’emploi total. Et de soutenir que le ministère emploie plus de 7.300 femmes fonctionnaires en 2024, dont 400 occupent des postes de responsabilité, tandis que le pourcentage de femmes titulaires de diplômes supérieurs est d’environ 54%.

Conférence des ministres de la CEA à Dakar | L’Afrique doit faire confiance à l’Afrique

Cette cérémonie, marquée par la présence de la ministre de la Solidarité, de l’Insertion Sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, a été sanctionnée par la remise de Prix aux femmes du ministère.

Le « Prix Hommage » célèbre les femmes cumulant plus de 20 années d’expérience, le « Prix Espoir » honore celles ayant au moins 8 années d’expérience, tandis que le « Prix d’Excellence 2024 » récompense les femmes créatives du ministère. Ce dernier comprend trois catégories distinctes à savoir la peinture, la sculpture et la littérature.

LR/MAP

,

Voir aussi

Union européenne,Maroc,accord agricole

L’UE réaffirme l’impact socio-économique positif de l’accord agricole avec le Maroc

L’Union européenne a réaffirmé, dans son rapport 2023, l’impact socio-économique positif de l’accord agricole avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...