Flash Infos

Maroc | L’état d’urgence sanitaire prolongé de 3 semaines

Maroc | L’état d’urgence sanitaire prolongé de 3 semaines

Voici les principaux points de l’intervention du chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, lors de la séance commune des deux chambres du parlement tenue lundi.

– L’état d’urgence et le confinement sanitaires prolongés de trois semaines ;

– La situation demeure stable et sous contrôle, mais pas entièrement rassurante eu égard à l’apparition de temps à autre de foyers familiaux et industriels du virus et à un certain relâchement observé dans le respect des dispositions du confinement, ce qui pourrait favoriser un retour en arrière à la fois insupportable et difficile à tolérer ;

– L’exécutif a tracé les contours d’une vision globale pour la gestion du confinement dans la période à venir ;

– Un projet de loi de finances rectificative sera élaboré dans les prochains jours, afin d’activer le plan de relance de l’économie nationale ;

– Le projet de loi de finances rectificative requiert une visibilité des hypothèses sur lesquelles on devrait se baser à l’échelle mondiale et nationale, qui prennent en considération les prévisions liées à la baisse du taux de croissance, aux impacts de la sécheresse et à la baisse des recettes fiscales ;

– Ce projet vise la consécration de l’enseignement, de la recherche scientifique, de la santé, de l’emploi et de la protection sociale comme priorités, tout en mettant l’accent sur la transformation numérique, en tant que levier de développement ;

– Le gouvernement œuvre pour la mise en place d’un plan ambitieux pour la promotion de l’économie nationale, en tant que levier important pour l’accélération de la reprise de l’activité économique nationale et le renforcement de sa capacité de prospecter l’après-coronavirus ;

– L’approche adoptée pour élaborer ce projet doit être globale et intégrée, fondée sur des mécanismes horizontaux prenant en compte les spécificités de chaque secteur séparément, ainsi que les facteurs externes, en particulier ceux liés aux chaînes de valeur mondiales et à l’offre et la consommation nationales ;

– La nécessité de redoubler d’efforts pour résoudre certains problèmes structurels, dont l’importance et l’urgence ont été relevées lors de la crise sanitaire, notamment les problèmes liés au secteur informel et à la protection sociale ;

-Le gouvernement dispose d’une stratégie bien définie qui se fonde sur des conditions et des principes clairs, ainsi que sur des mesures globales et sectorielles ciblées pour la levée du confinement ;

– Le processus de déconfinement sera amorcé dès que les conditions épidémiologique et logistiques soient réunies ;

– Quatre prérequis sont essentiels pour l’atténuation des mesures de confinement: les capacités du système de santé, le potentiel en dépistage, la capacité de suivi de tous les cas et un stock suffisant d’équipements sanitaires ;

– Le déconfinement requiert des mesures d’atténuation déclinées sur des étapes, mais aussi des mesures d’accompagnement selon l’évolution de la situation épidémiologique ;

– Cette atténuation prendra en considération la dimension territoriale vu les disparités constatées entre provinces et préfectures et la situation inquiétante dans quatre régions : Casablanca-Settat, Marrakech-Safi, Fès-Meknès et Tanger-Tétouan-Al Hoceima ;

– Des concertations seront menées, à partir de la semaine prochaine, avec les forces nationales sur les chantiers de la période à venir, pour faire face aux répercussions de la pandémie du coronavirus et post-Covid-19.

LR/MAP

Voir aussi

Sahara marocain Le Soudan du Sud soutient la souveraineté marocaine

Sahara Marocain | Le Soudan du Sud soutient “clairement” la souveraineté marocaine

Le Soudan du Sud soutient “clairement” la position du Maroc et la souveraineté du Royaume …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.