Maroc-Italie | Signature d’un mémorandum d’entente en matière de coopération judiciaire

coopération,judiciaire,italie,Maroc

Le Maroc et l’ ont procédé, lundi à Rome, à la signature d’un mémorandum d’entente en vue de renforcer leur coopération bilatérale en matière .

Paraphé par le premier président de la Cour de Cassation, président délégué du Conseil supérieur du pouvoir (CSPJ), M’hammed Abdenabaoui, et le président du Conseil d’État italien, Franco Frattini, cet accord vise à promouvoir la coopération et l’échange d’expertises et de visites, ainsi que la tenue d’activités conjointes dans les domaines juridiques.

Cette convention, conclue en présence de l’ambassadeur du Royaume en , Youssef Balla, s’assigne également pour objectif la mise en place d’un cadre organisationnel pour promouvoir la collaboration dans le sens d’un partage plus fluide et plus large d’expériences et de connaissances au sein de la région méditerranéenne et l’installation de nouveaux réseaux de communication, notamment dans les domaines judiciaires et juridiques d’intérêt commun.

M. Abdenabaoui a donné, à cette occasion, un aperçu sur les transformations et réformes majeures qu’a connues le système , les caractéristiques de l’expérience marocaine dans le domaine de l’indépendance du pouvoir et les mécanismes de coopération entre les institutions concernées par les affaires judiciaires dans le Royaume.

Le président délégué a également présenté les principaux chantiers lancés pour la réforme du système judiciaire, notamment les chantiers de modernisation, de formation et de qualification des ressources humaines et de renforcement de l’efficacité judiciaire, se félicitant de cet accord qui s’inscrit dans le cadre des relations distinguées entre le Maroc et l’.

Lire aussi
Des eurodéputés appellent l’UE à appuyer le Maroc dans la lutte contre l’immigration illégale

Pour sa part, le responsable italien a salué l’expérience marocaine dans le domaine de la réforme judiciaire, soulignant que ce mémorandum vise à renforcer les relations judiciaires et le développement des mécanismes de partage d’expertises et d’expériences dans divers domaines liés au système judiciaire entre les deux pays et entre les deux rives de la méditerranée, à travers l’engagement du Royaume en faveur du continent africain.

M. Frattini a, par ailleurs, mis en lumière le projet de jumelage entre le Secrétariat Général du Gouvernement du Maroc (SGG) et le Conseil d’État d’Italie (CdE), lancé en avril dernier à Rabat, dans le cadre du processus de convergence réglementaire entre le Maroc et l’, relevant que « le Royaume est un partenaire de choix et doté d’un rôle leader dans la région ».

Parmi les principaux objectifs de ce projet, financé par l’, figurent la réalisation d’une convergence plus large vers l’Acquis de l’, la contribution au renforcement des capacités institutionnelles du SGG, notamment en matière de veille juridique, et le perfectionnement des cadres, a-t-il rappelé.

Cette signature s’est déroulée en présence de cadres supérieurs du Conseil, en plus des membres de la délégation accompagnant le premier président de la Cour de Cassation, en visite de travail à Rome.

LR/MAP

Voir aussi

Costa Rica,Rodrigo Chaves,Maroc

Le Président de Costa Rica salue le leadership “très fort” de SM le Roi

Le président de Costa Rica, Rodrigo Chaves, a salué « le leadership très fort de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...