Maroc-Algérie | Alger cherche la guerre

Sahara marocain,ONU,Algérie-Polisario,Mauritane,Laâyoune,Dakhla,Abdelmajid Tebboune,APS

C’est maintenant clair.

L’Algérie cherche à provoquer une guerre avec le Maroc.

Pousser les séparatistes à faire croire à une guerre dans la région ne lui suffit plus.

Les généraux veulent justifier leur mainmise sur le pays et étouffer définitivement la voix du Hirak.

Isolés sur la scène internationale, décriés de plus en plus par la Communauté internationale, ils déversent toute leur rage sur le Maroc et le provoquent, allant crescendo dans leur folie furieuse.

Ce jeudi 4 novembre, ils accusent le Maroc d’avoir attaqué aux drones deux camions sur leur route pour la Mauritanie et d’avoir tué les 3 Algériens qui étaient à bord.

Aussitôt, les menaces ont suivi au plus haut niveau de l’Etat.

La ficelle est grosse.

Ceux qui avaient encore des doutes sur l’irrationnelle hostilité du régime algérien à l’égard du Maroc, sont désormais fixés. Jeudi 4 novembre 2021. La présidence algérienne diffuse un communiqué officiel. Sur un ton martial, le document s’attaque de manière frontale au Maroc.

Quand le ridicule ne tue pas

Signé Abdelmajid Tebboune, le communiqué repris par l’Agence de presse officielle (APS) et plusieurs autres médias algériens affidés au régime en place, pointe du doigt le Royaume, qu’il accuse d’avoir pris pour cible, deux camionneurs algériens et leur accompagnateur. Selon Alger, ils effectuaient la liaison entre la capitale mauritanienne Nouakchott et la wilaya algérienne de Ouargla. «Trois ressortissants algériens ont été lâchement assassinés par un bombardement barbare de leurs camions alors qu’ils effectuaient la liaison entre Nouakchott en Mauritanie et Ouargla», pouvait-on lire dans ledit communiqué. Le complotisme anti-marocain atteindra son comble quelques lignes plus loin, lorsque la présidence algérienne écrira que «plusieurs facteurs désignent les forces d’occupation marocaines au Sahara occidental comme ayant commis, avec un armement sophistiqué, ce lâche assassinat». Cerise sur le gâteau, la même source a menacé le Maroc de représailles.

Pour bon nombre de spécialistes des questions militaro-sécuritaires, Alger s’est une nouvelle fois adonnée à son dada, celui de cracher son venin contre le Maroc et crier au complot. Pour les mêmes experts, le communiqué algérien accusateur à l’égard du Royaume, reflète la déroute du régime algérien et de ses généraux qui tirent réellement les ficelles dans le pays. Joint par Le Reporter, le politologue et président du Centre atlantique des études stratégiques, Abderrahim Manar Slimi, souligne qu’Alger n’a fourni aucune preuve concrète pour étayer ces accusations gravissimes contre le Maroc. «La bande qui dirige l’Algérie que je qualifie d’association de malfaiteurs, a perdu la boule», estime le politologue. Et Slimi de s’interroger «comment le régime algérien a fait pour mener son enquête et conclure en moins de 48 heures, que ses ressortissants ont été attaqués par le Maroc?». Par ailleurs, notre interlocuteur attire l’attention sur le fait que même la Mission des Nations-Unies au Sahara (Minurso), dont des membres ont été déployés sur les lieux pour mener l’enquête sur cette affaire, n’a pas encore livré ses conclusions. Effectivement, à l’heure où ces lignes sont écrites (5 novembre 2021), la Minurso n’a pas encore remis son rapport d’enquête sur cette affaire, au Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), Antonio Guterres. Toutefois, des informations concordantes attestent que ledit incident s’est produit à l’Est du mur de sécurité, et non en territoire mauritanien, comme on veut le faire croire, côté algérien.

Lire aussi
Les Emirats Arabes Unis réaffirment leur “plein soutien” à la souveraineté du Maroc sur son Sahara

La Mauritanie met les choses au clair

L’état-major mauritanien a tout de suite démenti qu’il y ait eu une quelconque attaque contre des camions algériens sur son territoire. «La direction de la communication et des relations publiques de l’état-major général de l’armée mauritanienne dément toute attaque survenue à l’intérieur du territoire national», a affirmé la même source, appelant les médias (notamment la presse algérienne affidée au régime, ndlr), à «faire preuve de prudence face aux sources d’information suspectes».

Le Maroc fait preuve de sagesse et de retenue

Interpellé au sujet des dernières accusations portées par le régime algérien à l’encontre le Maroc, le porte-parole du gouvernement a rappelé les principes fondamentaux de la diplomatie marocaine. «Pour les pays voisins, le Maroc s’en tient au strict respect des principes de bon voisinage avec tous», a déclaré Mustapha Baitass lors de la conférence de presse ayant suivi la tenue de la réunion hebdomadaire des membres de l’Exécutif, jeudi 4 novembre 2021. Baitass a ajouté que «le ministre des affaires étrangères du Maroc est responsable des relations diplomatiques du Royaume et que si un problème devait se poser, il ferait une déclaration ou un commentaire à ce sujet».

Enfin, il convient de rappeler que ces développements interviennent dans un contexte très défavorable pour le duo Algérie-Polisario, qui multiplient les camouflets au niveau international. Dernier exemple en date qui dénote la très mauvaise posture dans laquelle se trouvent le régime algérien et son protégé le Polisario, la résolution 2602 sur le Sahara. Par cette nouvelle résolution, adoptée le 29 octobre 2021, le Conseil de sécurité proroge pour 12 mois supplémentaires, le mandat de la Minurso. La 2602 du CS de l’ONU insiste également sur la prééminence de l’initiative marocaine d’autonomie des provinces du Sud, comme solution sérieuse et crédible, pour la résolution du conflit autour du Sahara. Pour sortir de l’impasse dans laquelle il se trouve, le régime algérien n’avait d’autre choix que de maintenir et mobiliser les Algériens autour d’une chimérique menace extérieure provenant du Maroc. C’est dire si l’histoire des camionneurs algériens n’est qu’un prétexte qui ne tient pas la route. Par contre, ce qui sûr c’est que Alger cherche à provoquer une guerre avec le Maroc. Si le régime militaire algérien veut la guerre, le Royaume n’en veut pas, non par peur, mais parce que le pays ne souhaite pas s’inscrire dans une spirale de violence et de déstabilisation, préjudiciable pour les intérêts des deux peuples algérien et marocain et, au-delà, de toute la Région. 

Mohcine Lourhzal

———————-

Sur les réseaux sociaux, les internautes marocains ont réagi avec humour et subtilité aux récentes folles accusations portées contre le Maroc par Alger. En voici un échantillon.

Sahara marocain,ONU,Algérie-Polisario,Mauritane,Laâyoune,Dakhla,Abdelmajid Tebboune,APS

Un camion est la cible d’un missile, pourtant la carrosserie reste presque intacte. Visiblement, la machine à propagande algérienne fonctionne bien!


Sahara marocain,ONU,Algérie-Polisario,Mauritane,Laâyoune,Dakhla,Abdelmajid Tebboune,APS

Les clichés largement partagés sur les réseaux sociaux montrent que deux camions algériens circulaient dans une zone interdite aux civils.


Sahara marocain,ONU,Algérie-Polisario,Mauritane,Laâyoune,Dakhla,Abdelmajid Tebboune,APS

En ce moment, les Marocains n’ont pas de temps à consacrer aux aliénations du régime algérien


Sahara marocain,ONU,Algérie-Polisario,Mauritane,Laâyoune,Dakhla,Abdelmajid Tebboune,APS

Pourquoi chercher à bien faire lorsqu’on peut «photoshoper» un même cliché pour illustrer diverses fake news?

Voir aussi

Aziz Akhannouch,RNI

Santé, enseignement, emploi… | Le RNI a fait des promesses qu’il s’engage à tenir

Aziz Akhannouch, Président du RNI et Chef du gouvernement désigné Tout le long de sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon