L’OMS insiste sur le traçage des contacts pour maîtriser le virus

L’OMS insiste sur le traçage des contacts pour maîtriser le virus

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a réitéré lundi l’importance de la recherche des personnes ayant été au contact d’individus infectés par le nouveau coronavirus pour maîtriser la propagation de la pandémie de Covid-19.

Pour le directeur général de l’Organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus, les applications de traçage de contact ne peuvent à elles-seules suffire à lutter contre la pandémie de Covid-19, exhortant ainsi les pays à prendre toutes les précautions sanitaires nécessaires, avec un accent particulier sur la recherche des contacts, pour essayer de freiner la propagation du coronavirus.

« Les applications mobiles (de suivi des contacts) peuvent aider à la recherche de contacts, mais rien ne remplace les ressources et une présence sur le terrain », a déclaré M. Tedros lors d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève.

Pour le chef de l’OMS, en plus de ces applis de traçage des contacts, il faut aussi « des travailleurs formés pour faire du porte-à-porte » afin de trouver des cas et des contacts, et ainsi « briser les chaînes de transmission ».

Mais dans ce combat contre la maladie, la recherche des contacts n’est pas le seul outil. « Elle doit faire partie d’un ensemble complet. Mais c’est l’un des plus importants », a ajouté le Dr Tedros. L’OMS rappelle d’ailleurs que la recherche des contacts a longtemps été le fondement de la réponse aux épidémies, de la variole à la polio, en passant par le virus Ebola et la Covid-19.

Lire aussi
COVID-19 : Le nouveau nom du Coronavirus

« Comme nous l’avons dit à maintes reprises, les mesures dites de +confinement+ peuvent contribuer à réduire la transmission de la Covid-19, mais elles ne peuvent pas l’arrêter complètement », a ajouté le directeur général de l’OMS, relevant que « la recherche des contacts est essentielle pour trouver et isoler les cas et pour identifier et mettre en quarantaine leurs contacts ».

« Réagir rapidement aux nouveaux cas et grappes de cas permettra aux pays de poursuivre sur la voie de la reprise économique, tout en maintenant le virus à distance », a assuré le Dr. Tedros. « Il est important de répertorier et cartographier les contacts », a estimé, de son côté, le Dr. Ibrahima Socé Fall, Directeur adjoint de l’OMS en charge de la réponse aux urgences, insistant sur un suivi quotidien des contacts.

A cet égard, l’OMS note que l’une des leçons tirées de la récente épidémie d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), qui a été déclarée le mois dernier, est que « la recherche des contacts peut être effectuée même dans les circonstances les plus difficiles ».

LR

Voir aussi

Antisémitisme,BNVCA,youtube,France,Adnan Filali,Dounia Moustaslim,OFPRA

Le BNVCA juge « inadmissible » que la France octroie l’asile à deux youtubeurs marocainss qui appellent à la haine

Le président du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA), Sammy Ghozlan, juge “inadmissible” que …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...