L’élection du Maroc à la tête du CDH, couronnement de ses réalisations en matière de droits de l’Homme

L’élection du Royaume du Maroc à la présidence du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies (CDH) pour l’année 2024, pour la première fois de son histoire, à l’issue d’un vote à Genève, constitue le couronnement de son bilan riche en réalisations dans le domaine des droits de l’Homme dans divers domaines aux niveaux local et international, a affirmé l’Observatoire arabe des droits de l’Homme.

Cette élection témoigne des efforts inlassables du Maroc, selon une feuille de route, pour réaliser davantage de ces acquis dans le domaine des droits de l’Homme et jeter les bases de leur durabilité, a souligné l’Observatoire dans un communiqué, ajoutant que cet évènement constitue une reconnaissance par les Etats membres des Nations unies de tous les efforts du Royaume pour faire entendre la voix de la justice dans le domaine des droits de l’Homme et de son engagement envers les principes de la Charte des Nations unies.

Elle reflète également, a poursuivi l’Observatoire, la confiance dont jouit le Maroc auprès de la communauté internationale dans ce domaine d’une part, et d’autre part l’importance de son engagement en faveur de la promotion et du respect de l’action en faveur des droits de l’Homme.

Arrivée au Maroc de la Première Dame des Etats-Unis d’Amérique Jill Biden

L’Observatoire arabe des droits de l’Homme a salué « le parcours du Royaume et l’intérêt qu’il accorde aux droits de l’Homme et aux libertés ».

Il a aussi mis en avant « les grands développements dans le domaine de l’élaboration de la législation nationale, l’importance qu’accorde le Maroc aux institutions nationales concernées par le renforcement du système national des droits de l’Homme, notamment celles liées à la législation, aux institutions et aux initiatives qui ont contribué à consolider l’expérience nationale basée sur l’approche humanitaire, et ont approfondi l’engagement du Royaume en faveur des droits de l’Homme ».

À cet égard, il a noté que cette élection reflète les rôles majeurs joués par le Royaume à l’intérieur et à l’étranger, pour soutenir et promouvoir les droits de l’Homme et les principes humanitaires.

Il s’est dit convaincu que le Maroc sera une voix forte pour défendre les questions des droits de l’Homme dans les pays arabes auprès des Nations unies et jouera son rôle dans la promotion et la protection des droits de l’Homme, à travers sa présence en tant que président du Conseil, en plus de renforcer les efforts de coopération et de dialogue constructif, et consolider les partenariats entre les pays de manière à contribuer à enrichir son action.

Séisme au Maroc | Mobilisation d’un Roi et d’une Nation pour relever les défis (Juriste Chilien)

Le Maroc présente une expérience solide dans l’amélioration du système des droits de l’Homme à tous les niveaux, tirant son leadership du patrimoine culturel du Royaume, de sa constitution qui garantit les libertés pour tous, et son système législatif qui promeut les principes de justice, d’égalité, de tolérance et de respect des droits de tous, a mis en exergue l’Observatoire.

LR/MAP

,

Voir aussi

African Lion,Cap Draâ,Tan-Tan,Forces Armées Royales

African Lion | Des observateurs militaires de 7 pays au Cap Draâ à Tan-Tan

Un groupe de 14 observateurs militaires représentant 7 pays a assisté, lundi au Cap Draâ …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...