Le Nouveau modèle de développement au centre d’une conférence-débat à Strasbourg

Nouveau modèle de développement,Strasbourg

Le Nouveau modèle de développement (NMD) a été au centre d’une conférence-débat tenue, samedi à Strasbourg, à l’initiative du Consulat Général du Maroc, en partenariat avec le Collectif “Réflexion et Action” de la région Grand-Est.

La rencontre a été animée par Rachid Benzine, écrivain et islamologue, et Hamid Bouchikhi, spécialiste en management, tous deux membres de Commission Spéciale sur le Nouveau Modèle de Développement (CSMD), indique un communiqué du consulat.

Cette conférence-débat s’est déroulée dans les locaux de la représentation diplomatique marocaine à Strasbourg devant une assistance composée de membres de la communauté marocaine et des représentants du tissu associatif dans la région.

Ouvrant la rencontre, le consul général du Maroc à Strasbourg, Driss El Kaissi, a mis en exergue la volonté royale, portée par l’ambition d’un Maroc plus égalitaire, qui a donné lieu à un large processus participatif d’écoute, de débat et de réflexion autour du renouvellement du modèle de développement par les Marocains et pour les Marocains.

Cette approche royale, a-t-il dit, a permis de mobiliser les compétences, les visions et expériences des membres de la communauté marocaine établie à l’étranger, notamment en France, afin d’apporter leurs contributions à ce chantier, et ce en s’impliquant directement dans l’élaboration du rapport général de la CSMD, qui a été présenté à SM le Roi, le 26 mai dernier, par Chakib Benmoussa, président de ladite Commission.

El Kaissi a noté que le NMD a accentué la place de choix des Marocains du monde, qui constituent une force et un atout précieux dans le processus de développement du pays, notamment en période de crise.

Pour sa part, Hassan Benzzine, président du Collectif « Réflexion et Action » de la région Grand-Est et modérateur de cette conférence, a d’abord donné un bref aperçu sur le parcours professionnel des invités avant d’évoquer le contexte dans lequel le NMD a vu le jour, ses objectifs et défis pour bâtir le Maroc de demain.

Pour sa part, Rachid Benzine a souligné que la conception du nouveau modèle de développement repose à la fois sur « un Etat fort et stratège » et « une société civile forte et libre », mettant en avant l’importance de la libération des énergies de tout un chacun, car selon lui « il n’y a pas de possibilités de développement sans liberté et libération des compétences ».

De son côté, Hamid Bouchikhi a indiqué que le rapport de la CSMD marque le début d’une mobilisation pour le développement tant recherché.

Hassan Benzzine a invité, en fin du débat, les membres de la communauté marocaine dans la région Grand-Est à s’inscrire et contribuer à cette ambition nationale pour le développement du Maroc à l’horizon 2035.

LR/MAP

Voir aussi

Europe,pétrole

Europe | Le pétrole en hausse

Les cours du pétrole progressaient lundi lors des échanges européens, dans un contexte de forte …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.