Le Maroc se retire de la réunion ministérielle préparatoire du 7ème TICAD pour protester contre la présence du « Polisario »

Le Maroc se retire de la réunion ministérielle préparatoire du 7ème TICAD pour protester contre la présence du “Polisario”

La délégation marocaine, qui participait à la réunion ministérielle de préparation du 7ème Sommet de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement en Afrique (TICAD), s’est retirée de la salle de réunion pour protester contre la présence du « Polisario », a indiqué une source autorisée.

En effet, à l’occasion de cette réunion ministérielle préparatoire de ce Sommet, prévu du 5 au 7 octobre, des membres du « Polisario » ont pénétré au Japon en utilisant des passeports algériens et se sont fait accréditer avec des badges de la Commission de l’Union Africaine (CUA), a affirmé cette source.

Le ministre japonais des Affaires étrangères ayant fait le constat d’une telle effraction, et sans vouloir perturber le bon déroulement des travaux, a fait une déclaration solennelle réaffirmant la position inchangée du Japon en annonçant que « même si une entité, qui se déclare comme un +pays+ que le Japon ne reconnaît pas, est assise dans cette salle, cela ne signifie pas que le Japon la reconnaît, d’une quelconque façon implicite ou explicite, en tant qu’Etat ».

Lire aussi
Madrid tente d’utiliser les événements de Sebta comme “le salut pour sortir du débat réel” sur la crise

Ainsi, malgré toutes les manœuvres entreprises par les séparatistes et leurs « tuteurs », le Japon a maintenu une position ferme et s’est opposé à toute participation d’une entité qu’il ne reconnaît pas et ce, conformément à la légalité internationale et par respect au format de la TICAD qui a toujours prévalu depuis 1993, note la même source ajoutant qu’auparavant, la réunion préparatoire des hauts fonctionnaires, programmée vendredi 5 octobre 2018, a été reportée à plusieurs reprises puis écourtée, en raison du refus du pays hôte de permettre la présence de la pseudo « Rasd ».

La délégation marocaine, ayant constaté la présence du « Polisario » lors de la réunion ministérielle, a marqué sa désolation face à cette situation et a décidé en conséquence de se retirer de la salle en signe de protestation, souligne la source autorisée.

avec MAP

Voir aussi

PLF-2022,pouvoir d'achat maroc

La préservation du pouvoir d’achat au centre des orientations du PLF-2022

Le gouvernement a placé les secteurs sociaux et la préservation du pouvoir d’achat des citoyens …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon