Le Maroc a réalisé des résultats “très concrets” en matière d’inclusion des réfugiés

Maroc-Nation Unies,UNHCR

Le Maroc a réalisé des résultats “très concrets” en matière d’inclusion pour atteindre un taux de scolarisation de 90% pour les enfants de réfugiés et migrants, a souligné, vendredi à Rabat, le Représentant du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) au Maroc, François Reybet-Degat.

M. Reybet-Degat s’exprimait lors d’un point de presse à l’occasion de la signature d’un accord de partenariat entre l’UNHCR et l’ESSEC Business School.

Le responsable onusien a, de même, mis en avant les efforts consentis par le Maroc en matière de protection et d’assistance des réfugiés pour lesquels le Royaume représente désormais une terre d’accueil, notamment grâce à sa démarche inclusive consacrée par la Politique nationale d’immigration et d’asile. Il a également mis en exergue l’action entreprise en faveur de l’intégration et de l’inclusion des réfugiés.

De son côté, le Directeur de l’ESSEC Business School – Campus Afrique, Hugues Levecq a assuré que “le Maroc a beaucoup œuvré dans le cadre de son ouverture sur l’Afrique pour aider ces personnes (migrants) à reconstruire un avenir plus sûr et prometteur”, notant que c’est dans cette intention que les deux parties à ce partenariat ambitionnent de réunir leurs compétences respectives afin de former et de sensibiliser les étudiants à la question des réfugiés et de “proposer à ceux-ci un encadrement académique et un accompagnement en matière d’entrepreneuriat pour qu’ils puissent être des acteurs actifs et contributifs à l’écosystème dans lequel ils se développent”.

Grâce à l’implication d’une multiplicité d’acteurs dont des structures de l’enseignement supérieur, ce partenariat, qui s’établira sur une durée de trois ans, vise à contribuer à la formation, au développement humain et à l’intégration socio-économique des réfugiés au Maroc pour leur permettre de se reconstruire pleinement dans leur pays d’accueil, selon un communiqué conjoint des deux parties.

Dans le cadre de ce partenariat, qui coïncide avec la commémoration de la Journée mondiale des réfugiés célébrée le 20 juin de chaque année, l’UNHCR Maroc et l’ESSEC s’engagent à réaliser des ateliers de sensibilisation autour de la thématique et des enjeux de l’asile et des droits des réfugiés au profit des étudiants ainsi qu’à promouvoir l’intégration de ces populations dans le cadre des activités organisées par les associations de l’école.

LR/MAP

Voir aussi

Développement,csmd maroc

La CSMD appelle à structurer le champ culturel autour d’une proposition centrale forte

La Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD) a appelé, dans son rapport général, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.