Le chef de la diplomatie tanzanienne salue le développement du Maroc, une source d’inspiration pour son pays

Le ministre tanzanien des Affaires étrangères et de la Coopération Est-africaine, January Makamba, a salué la dynamique de développement et de progrès que connait le Royaume, soulignant que le modèle marocain constitue une “source d’inspiration” pour son pays.

“Le progrès et le développement que connait le Maroc sont, pour nous, une source d’inspiration”, a indiqué M. Makamba, lors d’un point de presse conjoint à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

A cet égard, le chef de la diplomatie tanzanienne s’est félicité de l’excellence et de la profondeur des relations séculaires unissant la Tanzanie et le Maroc, mettant l’accent sur le rôle central de la visite effectuée par SM le Roi Mohammed VI en Tanzanie, en 2016, dans le renforcement des relations bilatérales.

“Cette visite de SM le Roi Mohammed VI en Tanzanie a ouvert de nombreuses perspectives et donné un nouvel élan -aux relations entre les deux pays- dont nous devons profiter”, a expliqué M. Makamba.

Zineb El Adaoui reçoit le président du Conseil fédéral du contrôle supérieur des finances publiques d’Irak

Depuis cette visite, les échanges commerciaux entre les deux pays ont enregistré une nette augmentation, passant de 28 millions de dollars en 2016 à 285,5 millions de dollars en 2022, s’est réjoui le ministre tanzanien, notant que ces chiffres mettent en évidence les énormes opportunités d’”une coopération mutuellement bénéfique”.

Pour donner une forte impulsion à cette dynamique, les deux parties ont convenu d’organiser, en mars 2024, un Forum d’Affaires Maroc-Tanzanie, a-t-il fait savoir.

“Nous avons convenu d’organiser, en mars prochain, ce Forum d’affaires en Tanzanie, en vue de donner corps aux accords déjà conclus”, a-t-il précisé, relevant que cet évènement constituera “une étape cruciale” dans la promotion des relations économiques entre les deux pays.

Dans le même sens, M. Makamba a souligné l’importance de la mise en œuvre des 22 accords conclus entre Rabat et Dar Essalam, couvrant divers domaines, tels que l’agriculture et l’éducation, rappelant qu’une feuille de route a été établie en vue d’atteindre les objectifs fixés.

Sebta | Quand l’AFP sacrifie la déontologie sur l’autel du sensationnalisme

Le ministre tanzanien a indiqué que les deux parties ont, par ailleurs, décidé de mettre en place une commission permanente conjointe qui servira de plateforme pour la coordination et le dialogue, ajoutant que plusieurs mesures sont prévues afin de permettre aux relations bilatérales d’atteindre des niveaux supérieurs.

LR/MAP

,

Voir aussi

Afrique,Maroc,Océan Atlantique,Sahel

Le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad expriment leur adhésion à l’Initiative Royale pour favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique

Les ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Tchad …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...