L’Afrique appelée à faire face au Covid-19 : Que vaut la proposition du Maroc ?

L’Afrique appelée à faire face au Covid-19 : Que vaut la proposition du Maroc ?

«Il est beau le jour où l’on rentre chez soi», tels étaient les mots utilisés par SM le Roi Mohammed VI, en 2017 devant la Conférence de l’Union Africaine, pour décrire la joie du Maroc, de regagner sa place au sein de sa famille institutionnelle panafricaine, l’UA. Depuis, le Royaume sous la conduite du Souverain, a multiplié les initiatives visant à raffermir les liens entre les Etats et les peuples africains. Le tout, dans le cadre de cette vision royale avant-gardiste en faveur d’une Afrique solidaire et orientée vers l’avenir. Aujourd’hui et face au nouveau Coronavirus, le Maroc propose une nouvelle fois, d’unir les efforts de l’Afrique pour vaincre un virus aussi redoutable que féroce et imprévisible.

C’est dans cette optique qui ambitionne de permettre l’éclosion d’une nouvelle Afrique plus forte et davantage solidaire face aux défis actuels et futurs auxquels elle doit faire face, que SM le Roi Mohammed VI, a eu lundi 23 avril 2020, des entretiens téléphoniques respectivement avec Son Excellence Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, et Son Excellence Macky Sall Président de la République du Sénégal.

Une lutte collective s’impose

Ces entretiens ont porté sur l’évolution alarmante de la Pandémie du nouveau Coronavirus (Covid-19) dans le continent africain. Au cours de ces entretiens, le Souverain a proposé le lancement d’une Initiative regroupant les Chefs d’Etat africains. Cette dernière devrait permettre d’établir un cadre opérationnel afin d’accompagner les pays africains dans leurs différentes phases de gestion de cette Pandémie qui a mis à mal les systèmes de santé et plus développés à travers le monde et mis à genoux les plus grandes économies mondiales. Il s’agir en réalité, d’une initiative pragmatique et orientée vers l’action, et permettant un partage d’expériences et de bonnes pratiques, pour faire face à l’impact sanitaire, économique et social de la pandémie. Dans un communiqué de la présidence sénégalaise, le président du Sénégal, Macky Sall, a tenu à remercier SM le Roi Mohammed VI, et exprimé sa volonté d’œuvrer au succès de la démarche du Maroc.

Le Maroc reste fidèle à ses principes

Ce n’est pas la première fois que le Maroc fait part d’une proposition visant à réunir les forces vives du continent africain face à un ennemi commun. En effet et en diverses occasions, SM le Roi Mohammed VI a proposé des initiatives innovantes pour le présent et l’avenir de l’Afrique et des Africains. Rien que dans le domaine sanitaire, les initiatives du Maroc en Afrique sont nombreuses. Pas plus tard que le samedi 11 avril 2020, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita a informé son homologue malien Tiébilé Dramé, de la décision de SM le Roi, d’accéder à la demande du président du Mali, de rouvrir l’hôpital militaire marocain dans la capitale malienne pour recevoir les patients infectés par le Coronavirus (Covid-19). Installé en 2013, l’hôpital militaire de campagne marocain déployé à Bamako avait accompli pendant trois mois des services sanitaires louables au profit du peuple malien. Encadré par une équipe de 106 personnes, dont des médecins spécialistes, des infirmiers et une équipe d’accompagnement et de soutien, l’hôpital avait réalisé plus de 52.600 prestations médicales dans différentes spécialités.

Le Maroc a toujours été soucieux de traduire dans les faits, sa volonté d’inscrire la coopération Sud-Sud dans une logique de développement collectif. Le Royaume a fait le choix de l’ouverture, de la solidarité et de la main tendue avec l’ensemble de ses pairs africains ; celui de promouvoir et de soutenir la paix, la stabilité et la sécurité en Afrique, sont les conditions fondamentales à l’élaboration et à la réussite de politiques économiques et sociales qui garantiront, aux populations africaines, une vie meilleure et digne. Face à une infection de la famille des Coronavirus qui menace tous les pays du globe et notamment ceux les plus vulnérables, le Maroc ne compte pas rester les bras croisés. Contrairement à ceux qui voient en l’Afrique un champ d’expérience, le Maroc considère l’Afrique et les Africains comme un véritable gisement de compétences et de richesse.

2 questions à…Moussaoui Ajlaoui

Expert au Centre d’études pour l’Afrique et le Moyen-Orient, (AMES Center).

L’Afrique appelée à faire face au Covid-19 : Que vaut la proposition du Maroc ?

« L’INITIATIVE DU MAROC EST ORIENTÉE VERS L’ACTION » 

Quelle lecture faites-vous de l’appel royal pour le lancement d’une Initiative regroupant les Chefs d’Etat africains pour faire face au nouveau Coronavirus (Covid-19)?

Cette initiative traduit la volonté du Maroc d’œuvrer pour la stabilité du continent africain, tout en le dotant des moyens adéquats pour faire face à toutes sortes de menaces et défis. Aujourd’hui, l’Afrique, comme tous les continents, fait face à la plus grande menace pour sa sécurité. En ces temps de Covid-19, le Maroc ne pouvait rester les bras croisés alors que plusieurs pays du continent ne disposent ni des moyens financiers ni d’infrastructures adéquates pour contrer la progression de l’épidémie. L’appel du Maroc pour le lancement d’une initiative regroupant les Chefs d’Etats africains pour faire face au Covid-19 permettra au continent de conjuguer ses efforts dans un seul objectif, celui de stopper l’épidémie ou au moins, tenir le coup jusqu’à ce qu’on puisse sortir ensemble de cette crise dévastatrice qui frappe le monde.

Dans un communiqué officiel, la présidence sénégalaise a salué l’initiative du Maroc, la qualifiant de pragmatique, orientée vers l’action et de nature à permettre un partage d’expériences et de bonnes pratiques, pour faire face à l’impact sanitaire, économique et social de la pandémie du Covid-19…

Effectivement, l’initiative du Maroc pour que l’Afrique fasse bloc contre nouveau Coronavirus est pragmatique et orientée vers l’action. Le Maroc a toujours privilégié l’action. Il s’agit, à mon sens, du meilleur moyen qui permet de faire face aux défis de toutes sortes. Aujourd’hui et face à cet ennemi féroce nommé Covid-19, l’heure n’est pas à la division mais plutôt à la cohésion et la solidarité.

LR

Voir aussi

L’intervention Des Far Met Fin à Toute Tentative De Blocage D’el Guerguarat

L’intervention des “FAR” met fin à toute tentative de blocage d’El Guerguarat (M. El Otmani)

L’opération menée par le Maroc dans la zone d’El Guerguarat est porteuse d’”un changement stratégique” …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.