La propagation du variant Delta inquiète le gouvernement français

variant delta covid,France

Le gouvernement français a annoncé, jeudi, un plan d’action pour contenir la propagation du variant Delta du Covid-19, particulièrement dans les Landes, où ce variant représente 70 pc des contaminations.

En déplacement dans les Landes avec le ministre de la Santé Olivier Véran, le Premier ministre Jean Castex a annoncé une série de mesures destinées à juguler la propagation du variant Delta qui circule déjà dans ce département Sud-ouest.

L’objectif de l’exécutif est de “mettre le paquet” pour éviter une reprise de l’épidémie sur l’ensemble du territoire national, a indiqué Jean Castex dans des déclarations relayées par les médias du pays.

A travers cette “opération forte”, le chef du gouvernement souhaite notamment se concentrer sur la stratégie du tester-tracer-isoler dans ce département où l’incidence est repassée au dessus de 50 cas pour 100.000 habitants.

Il a annoncé, dans ce contexte, que 4.000 tests vont être distribués dans les huit prochains jours dans les Landes. En outre, 60.000 doses de vaccin vont être mises à la disposition des autorités locales pour accentuer la campagne de vaccination, en décélération dans le pays. Une situation qui inquiète le Premier ministre français.

“On vaccine 200.000 personnes par jour en première dose. C’est trop peu! On a fait beaucoup mieux, et on doit faire beaucoup mieux”, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre français a également affirmé qu’il n’excluait pas de “différer” localement les allègements de jauge prévus le 1er juillet, en vue de freiner la propagation du variant Delta.

“Si les circonstances locales le justifient, nous pourrions différer les allègement de jauge prévus le 1er juillet,” a-t-il prévenu.

La France craint une flambée de cas du variant Delta, beaucoup plus contagieux que la forme initiale du Covid-19.

Mercredi, l’exécutif français a appelé à une “vigilance absolue” face aux variants du Covid-19, notamment le Delta. Selon le porte-parole de l’exécutif, Gabriel Attal, ce variant représente “entre 9 et 10%” des nouveaux cas positifs en France.

Au Royaume-Uni ou à Moscou, ce variant atteint jusqu’à 90% des contaminations actuelles.

En début de semaine, la Haute Autorité de Santé a encouragé la généralisation de la vaccination anti-Covid pour éviter une propagation du virus par des variants plus virulents.

LR/MAP

Voir aussi

Royaume-Uni,pandémie de Covid-19,Angleterre

Royaume-Uni | Levée de la plupart des restrictions anti-Covid le 19 juillet

Le ministre britannique de la Santé, Sajid Javid, a confirmé lundi la levée de presque …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.