La Communauté juive marocaine de la Région Marrakech- Safi célèbre la Glorieuse Fête du Trône

La Communauté juive marocaine de la Région Marrakech- Safi a organisé, jeudi soir au Musée Mohammed VI pour la Civilisation de l’Eau à Marrakech, une cérémonie grandiose marquant la célébration du 24è anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres.

Cette cérémonie qui s’est tenue dans une ambiance empreinte de joie, de convivialité et de liesse, a été rehaussée par la présence notamment, du wali de la région Marrakech- Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi- Lahlou, des chefs des services extérieurs, des autorités locales, des élus, des personnalités civiles et militaires, ainsi que de membres de la communauté juive marocaine de la Région Marrakech- Safi.

Dans une allocution de circonstance, M. Jacky Kadoch, président de la Communauté juive marocaine de la Région Marrakech- Safi, a fait part, en cette heureuse circonstance, au nom de ladite Communauté, de ses plus vives félicitations, ses vœux de bonheur, d’excellente santé, et de réussite à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, dans Ses nobles entreprises pour le bien du peuple marocain.

La célébration de la Fête du Trône cristallise l’attachement indéfectible de toutes les composantes de la nation au Trône Alaouite, et se veut l’occasion de mettre en avant l’expression suprême de cette communion qui ne s’est jamais démentie entre le Glorieux Trône Alaouite et le peuple Marocain, a ajouté M. Kadoch, notant que cette Fête “intervient cette année dans un moment de maturation du vertueux processus de développement politique et économique, voulu et conçu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI”.

“Aux significations et objectifs aussi profonds que multiples, la Fête du Trône se veut l’illustration de cette forte volonté de réaliser davantage de victoires pour la Nation et une opportunité pour se mobiliser en faveur de l’avancement du Maroc vers le progrès et la modernité”, a dit M. Kadoch.

“Force est de reconnaître que la marche du Trône et du peuple, est une marche historique et une révolution immuable, qui est toujours d’actualité depuis le début de la lutte pour l’indépendance, et qui continue à impulser cette détermination pour la lutte en faveur de la liberté et du progrès, sous la conduite sage et éclairée du Souverain”, a-t-il ajouté.

Marrakech | Ouverture de la Conférence internationale “Prévoir l’imprévisible – un trilemme pour les marchés des capitaux”

Au fil de ces 24 ans, Sa Majesté le Roi Mohammed VI n’a eu de cesse, d’impulser et de promouvoir, de façon ferme et résolue, afin de relever ce défi majeur, à travers des actions de proximité, des visites de terrain et des initiatives qui tendent à garantir à l’ensemble des citoyens une vie digne, a-t-il rappelé.

Et de poursuivre que le Royaume est entré dans un cercle vertueux caractérisé par une grande dynamique d’ensemble, enclenchée et soutenue tout au long de ces dernières années, estimant que les grands chantiers lancés au Maroc traduisent la volonté de mettre le Royaume sur les rails du développement, à travers des fondations infrastructurelles solides.

“Ils témoignent également de la volonté de doter le Royaume de plateformes logistiques et industrielles, compétitives à même d’induire un développement qui se veut global, durable, harmonieux et équitable qui n’exclue aucune région”, s’est félicité M. Kadoch, passant en revue une série de méga- projets réalisés au Maroc, ces dernières années, dans le domaine des infrastructures, du transport, de l’industrie, de la logistique….etc.

“Cette double dimension du Nouveau Maroc de notre Grand Souverain, à savoir sa capacité unique à dialoguer avec les autres civilisations, nous affirme sans conteste, que le Royaume occupe une place à part dans le monde arabe”, a dit M. Kadoch, rappelant que le Maroc est le seul pays musulman à reconnaitre dans sa Constitution, l’affluent hébraïque.

Sur un autre registre, Il a fait savoir qu’”au Maroc plus qu’ailleurs, quelque chose d’essentiel pour le dialogue au Proche-Orient est en train de se jouer, démontrant que l’on peut être un pays arabe attaché à la Palestine et à une solution juste à deux États, tout en assumant une relation avec Israël”.

Royal Air Maroc met en place un dispositif spécial à l’occasion des Assemblées annuelles de la BM et du FMI

Les Marocains, parce qu’ils ont appris à tolérer leurs différences et dépasser leurs antagonismes, ont réussi à créer dans le respect, un vivre ensemble pacifique et harmonieux, ce qui a suscité la préservation du patrimoine multiculturel du Royaume, de son équilibre durable d’unité et de diversité entre les populations des trois religions révélées, s’est encore félicité M. Kadoch.

Sur le plan religieux, le Maroc a brillé par le discours de modération dont, il est devenu en Europe comme en Afrique le porte emblème, a-t-il expliqué, relevant que le Royaume, porté par Imarat Al Mouminine (Commanderie des Croyants), qui incarne dans l’ADN de son régime politique l’Islam de la modération et du juste milieu, est devenu une grande fabrique des stratégies de lutte contre les discours radicaux, avec un savoir-faire, une expertise reconnus internationalement et le tout, nourri par une incontestable légitimité religieuse qu’incarne Amir Al Mouminine, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a poursuivi M. Kadoch.

“En deux mille ans d’histoire, La Communauté Juive Marocaine a accumulé un patrimoine d’une richesse exceptionnelle permettant à nos enfants de cultiver et de protéger le souvenir d’un pays où ils ont toujours connu la paix et où ils continuent de manifester jour après jour leur attachement aux intérêts sacrés et en particulier, à la défense de l’unité territoriale du Royaume”, a rappelé M. Kadoch, notant que le judaïsme Marocain, ici comme ailleurs dans le monde, est concerné au premier chef par la recherche de la paix, car au croisement de deux cultures sœurs et porteur d’un message universel de respect et de tolérance.

Tout en se félicitant de la décision de l’Etat d’Israël de reconnaître la souveraineté du Maroc sur son Sahara, il a tenu à rappeler, en guise de conclusion, que pour les Juifs marocains résidants dans le Royaume ou de par le monde, la marocanité du Sahara a été et reste à jamais “une évidence incontestable”.

LR/MAP

,

Voir aussi

RGPH 2024 | Le territoire national découpé en 38.000 districts de recensement

RGPH 2024 | Le territoire national découpé en 38.000 districts de recensement

Les travaux cartographiques du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) 2024 ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...