Kosovo | Changement de génération

Le mouvement Vetëvendosje  (Autodétermination) a remporté une victoire écrasante aux législatives du 14 février au Kosovo. Avec plus de 48 % des voix, cette formation de gauche souverainiste, fondée en 2010 par l’activiste Albin Kurti, a balayé tous les partis issus de la guerre d’indépendance, au pouvoir depuis vingt ans.

Avec un programme qui s’appuie sur la lutte contre la corruption, Albin Kurti, 45 ans, a mobilisé surtout les jeunes, dont 50 % sont au chômage, et la diaspora kosovare qui a voté massivement par correspondance. Il a qualifié les élections de «plébiscite sans précédent pour la justice et l’emploi, contre la corruption et la captation des ressources de l’État», rapporte Koha.net.

Quant aux principaux adversaires politiques de Vetëvendosje, ils essuient une défaite sans précédent: le Parti démocratique du Kosovo (PDK) de l’ancien chef de guerre et président Hashim Thaçi (aujourd’hui soupçonné de crimes de guerre et inculpé au tribunal de La Haye) a obtenu 17,52 % des suffrages, tandis que le parti historique de centre droite, l’Alliance démocratique du Kosovo (LDK), n’a recueilli que 13,36 % des suffrages. Dix députés de la Liste serbe entrent automatiquement au parlement en tant que représentants des minorités. Vetëvendosje pourrait obtenir à lui seul 58 sièges sur 120 au Parlement de Pristina.

Lire aussi
Russie-Ukraine-Crimée : Le syndrome Kosovo

P. Zehr

Voir aussi

Maroc,ONU,Omar Hilale

Omar Hilale | SM le Roi est constamment à l’avant-garde du combat contre le discours de haine

L’ambassadeur, représentant permanent du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, a mis en exergue vendredi à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...