Israël : Netanyahu contre l’ONU

Israël : Netanyahu contre l’ONU

C’est peu dire que la résolution 2334 a provoqué la colère des autorités israéliennes. Celles-ci ont rivalisé d’emphase et de mesures symboliques, feignant de découvrir le consensus international existant depuis des décennies contre la colonisation.

La résolution votée est «biaisée» et «honteuse», a estimé M. Netanyahu, qui a mis en cause l’administration Obama, «à l’initiative». Utilisant un ressort habituel, il a détourné le sens du texte onusien en prétendant qu’il remettait en cause la présence juive au Mur des lamentations, qualifié d’occupé comme le reste de Jérusalem-Est. En réaction, le Premier ministre a annoncé une réévaluation de «tous les engagements d’Israël avec l’ONU». Il a donné l’ordre de réduire de 30 millions de shekels (7,5 millions) le financement par Israël de cinq organismes de l’ONU.

Le Premier ministre israélien a convoqué l’ambassadeur américain, Daniel Shapiro, deux jours après l’adoption à l’ONU.

Interrogé  sur CNN sur l’utilité de cet échange, alors que l’administration Barack Obama cède le pouvoir le 20 janvier, le porte-parole du Premier ministre israélien, David Keyes, a répondu que ce n’était «pas une perte de temps. C’est un message très important à envoyer à ceux qui pensent que le Mur des Lamentations est un territoire occupé illégalement». «Le gouvernement (israélien) a considéré à juste titre cette résolution non comme un pas vers la paix, mais comme s’éloignant de la paix», a insisté David Keyes, réitérant des affirmations selon lesquelles Israël détient des «informations irréfutables que l’administration Obama a vraiment poussé cette résolution et aidé à la concevoir».

Patrice Zehr

Voir aussi

Crise Sanitaire En France Des Perquisitions Au Sein Du Gouvernement

Crise sanitaire en France | Des perquisitions au sein du gouvernement

Des perquisitions ont été menées, jeudi matin, aux domiciles et bureaux du ministre français de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.