INDH : La santé et l’éducation au cœur d’une campagne nationale pour le développement de la petite enfance

L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) organise, du 21 octobre au 4 novembre 2019, une campagne nationale d’information et de sensibilisation sur le développement de la petite enfance dans le Royaume.

Dans un communiqué, l’INDH indique que cette opération de grande portée symbolique intervient en traduction des Hautes orientations contenues dans le message adressé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux participants des premières Assises nationales du développement humain, le 19 septembre 2019, dans lequel le Souverain affirme: “Il importe également, de mener auprès des personnes ciblées, des campagnes de sensibilisation à l’importance de ce sujet, en insistant sur ses retombées positives pour l’enfant, la famille, la société…”.

Cette campagne nationale a pour premier objectif de sensibiliser les citoyens à l’importance de cette étape initiale de la vie pour le développement du capital humain, souligne le communiqué, ajoutant qu’elle vise un très large public de citoyens avec cependant des messages ciblant plus particulièrement les parents des enfants en bas âge, les professionnels et acteurs du domaine de la petite enfance ainsi que les responsables et décideurs, appelés à prendre les mesures adéquates en matière de santé maternelle et infantile ou encore d’éducation préscolaire.

En effet, l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant et la mise en place d’un système d’éducation préscolaire de qualité constituent des leviers décisifs d’un développement de la petite enfance et partant du développement humain, dans le Royaume. De récentes études scientifiques ont à cet égard démontré que les investissements dans le développement du capital humain à un âge précoce sont de 1,5 à 5 fois plus rentables qu’à un autre moment de la vie.

Au Maroc, les déficits dans l’accompagnement de la petite enfance constituent a contrario autant de freins au développement, fait observer le communiqué, relevant que ce constat a conduit l’INDH à ériger le développement de la petite enfance en objectif prioritaire de sa troisième phase lancée en septembre 2018 par Sa Majesté le Roi.

Dans le cadre de cette campagne nationale dédiée au développement de la petite enfance, les médias sous toutes leurs formes; presse écrite et sur Internet, télévisions, radios et réseaux sociaux, sont mobilisés pour diffuser et expliquer les bonnes pratiques en matière de suivi médical et de nutrition de la femme enceinte et de son bébé ou encore de la stimulation de l’enfant, aussi bien à la maison qu’en milieu préscolaire, poursuit-on de même source.

Par ailleurs, des rencontres réunissant les parties concernées- pouvoirs publics, tissu associatif, représentants du secteur privé et experts…- sont prévues dans le but de faire adhérer l’ensemble de ces acteurs à cette vision, ajoute le communiqué, notant que des visites de terrain dans les provinces et préfectures du Royaume permettront d’évaluer le bon déroulement des réalisations et des chantiers de l’INDH en relation avec le développement de la petite enfance, notamment la création ou la réhabilitation d’unités préscolaires en milieu rural.

Le développement de la petite enfance, clé de la croissance socio-économique future d’un pays, est une entreprise à plusieurs dimensions et de longue haleine. Elle requiert à ce titre la mobilisation de tous les citoyens, chacun à son niveau de responsabilité et dans son domaine de compétence, conclut le communiqué.

Avec MAP

Voir aussi

Casablanca Entrée en vigueur des nouvelles mesures restrictives

Casablanca | Entrée en vigueur des nouvelles mesures restrictives

Les mesures restrictives décidées par le gouvernement au niveau de la préfecture de Casablanca sont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.