samedi 21 octobre 2017

Le pois chiche, «el houmess»

Le pois chiche se nomme chez nous el houmess». Son nom latin est «cicer arietinum». Ce féculent vieux de plusieurs milliers d’années, de la famille des fabacées, est originaire du Moyen-Orient. Les «falafels» et «houmous» de la cuisine libanaise en témoignent.
On retrouve le pois chiche dans notre cuisine traditionnelle, dans le couscous, la harira, les tagines et même dans un succédané de café. Et pour cause, c’est un aliment pauvre en matières grasses, mais riche en protéines végétales et surtout en vitamine A, B2, B6, B9, B12, C, E et K, en minéraux et oligo-éléments, calcium, phosphore, potassium, zinc, magnésium, du fer, du sodium et du sélénium.

Tous jouant un rôle primordial et déterminant pour notre santé (énergie, équilibre du système nerveux, affermissement du système immunitaire, mémoire, protection des cellules, production des globules blancs et rouges…). Mais aussi pour la formation des os, des cartilages, des dents. Le pois chiche peut être consommé sans risque par les personnes diabétiques. Boire de l’eau de bouillon de pois chiche vous aidera à faire un bon dodo, le cœur cuirassé en vous débarrassant des calculs de la vessie et des reins. Cette légumineuse est actuellement très en vogue dans les régimes amaigrissants et végétariens.

Voir aussi

L’anone ou «chirimoya»

Le corossol ou l’anone est le fruit du corossolier «annona muricata» ou anonier. Il a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.