«L’kime», les fruits du cognassier du Japon

«L’kime», c’est un coing miniature, le fruit du du . Cherchant plus d’informations sur cette sorte de petite à la peau cotonneuse et au goût très acidulé, nous avons trouvé des indications très intéressantes. Il y a de par le monde des collectionneurs passionnés de plantes rares, en particulier de celle présentée aujourd’hui. Il semble que ce serait le , l’arbre aux «echfargels» qui aurait été empoté il y a plus de 4.000 ans par les Egyptiens.

Grâce à eux, est née cette espèce de «bonzai à coing» qu’est le «chaenomeles japonica». Au , ce fruit, nous le connaissons tous puisqu’il entre dans la composition de nos tagines traditionnels les plus raffinés.

Coopération Japon-Afrique | L’absence du Maroc pèse sur les travaux de la TICAD 8

Voir aussi

L’anone ou «chirimoya»

Le corossol ou l’anone est le fruit du corossolier «annona muricata» ou anonier. Il a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...