France | 5 milliards d’euros d’aides en faveur de la culture et des médias

France | 5 milliards d’euros d’aides en faveur de la culture et des médias

Le gouvernement français a présenté, jeudi, en détail la répartition de l’aide de cinq milliards d’euros en soutien aux secteurs de la culture et des médias, pour les aider à faire face aux répercussions de la crise sanitaire.

Le gouvernement a mobilisé plus de 5 milliards d’euros depuis le mois de mars afin de faire face à l’impact de la crise sanitaire sur les secteurs de la culture et des médias, a indiqué le ministre français de la Culture.

“Face à la déstabilisation brutale et durable de la culture et des médias par la crise sanitaire, le gouvernement s’est mobilisé de façon inédite pour protéger les artistes et les acteurs culturels et préserver les emplois”, a assuré Franck Riester cité dans un communiqué de son département.

Dans le détail, 2,9 milliards d’euros ont été assurés au travers des dispositifs de soutien (activité partielle, fonds de solidarité, prêts garantis par l’État, exonérations de charges…).

“Ces aides continueront de bénéficier pleinement aux secteurs de la culture les plus durablement touchés dans les mois à venir. Leur accès au fonds de solidarité a ainsi été élargi et étendu jusqu’au 31 décembre 2020”, a précisé le ministère dans son communiqué.

De même, 706 millions d’euros ont été mobilisés en faveur du spectacle vivant et de la musique enregistrée, 391 millions d’euros en faveur des arts visuels et 525 millions d’euros pour le secteur du patrimoine et de l’architecture.

La chaîne du livre, dont l’activité s’est contractée de 23 %, a bénéficié de son côté de 217 millions d’euros d’aide qui permettra à la fois d’accompagner les librairies et les éditeurs fragilisés mais également d’encourager la modernisation du réseau des libraires, tandis que l’industrie du cinéma et de l’image animée a obtenu des aides d’un montant de 320 millions d’euros, selon le ministère.

Le ministère a également indiqué que 985 millions d’euros ont été mobilisés en faveur des médias et de la communication et 666 millions d’euros en faveur de la presse.

Selon une étude du ministère de la Culture, l’impact de la crise du Covid-19 sur les secteurs culturels en France, se traduira par une baisse moyenne de chiffre d’affaires de 25 % en 2020 par rapport à 2019 ( 22,3 milliards d’euros).

L’effet sera le plus important sur le secteur du spectacle vivant (-72 %), du patrimoine (-36 %), des arts visuels (-31 %) et de l’architecture (-28 %), souligne l’étude réalisée auprès de 7.800 acteurs de la culture.

Avant l’épisode pandémique, le secteur de la culture en France réalisait un chiffre d’affaires de 97 milliards d’euros pour une valeur ajoutée de 47 milliards d’euros, selon des chiffres officiels.

LR

Voir aussi

biden immigration

Etats-Unis | Joe Biden va dévoiler son plan de l’immigration

Le projet de loi du président Joe Biden sur l’immigration, qui vise à ouvrir la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.