Driss Kassouri, politologue et enseignant chercheur : «Daech et les cellules qui lui sont affiliées ont changé de tactique»

Driss Kassouri, politologue et enseignant chercheur : «Daech et les cellules qui lui sont affiliées ont changé de tactique»

Les membres de la cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Nador ont été formés pour exécuter des égorgements. Sommes-nous face à un changement de tactique?

En effet, les membres de la cellule terroriste démantelée par le Bureau Central des Investigations Judiciaires (BCIJ), ce 6 septembre à Nador, ont été formés aux techniques d’égorgement. Ce qui prouve que Daech et les cellules qui lui sont affiliées ont changé de tactique. Le fait que les membres d’une cellule terroriste soient formés à l’égorgement sous toutes ses formes, cela rendra encore plus difficile la mission des services de sécurité.

Qu’est-ce qui fait qu’une cellule terroriste spécialisée dans l’égorgement est plus dangereuse que celle entraînée à l’usage des armes à feu, par exemple?

Plusieurs facteurs font que cette différence existe et doit être prise très au sérieux par les services de sécurité, marocains et étrangers. Parmi ces facteurs, la complexité de surveiller toutes les personnes portant une arme blanche. Il ne faut pas oublier que les attentats de Daech sont exécutés de plus en plus par des loups solitaires. Ces derniers peuvent également avoir été entraînés à égorger leurs victimes, ce qui fait qu’aujourd’hui, toute personne en possession d’une arme blanche peut être un terroriste potentiel, prêt à faire un carnage là où il se trouve. 

Que préconisez-vous pour éviter une telle hantise?

Je crains qu’on ne puisse pas faire grand-chose, sauf appeler encore une fois les citoyens à garder les yeux grands ouverts et dénoncer toute personne aux comportements douteux. On peut assimiler Daech, aujourd’hui, à une bête blessée qui tentera, par tous les moyens, de prouver au monde qu’elle possède toujours une réelle force de frappe. 

Propos recueillis par Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Déconfinement | Comment contenir le taux de contagion ? Avis d’experts

Déconfinement | Comment contenir le taux de contagion ? Avis d’experts

À l’approche d’un probable déconfinement progressif, le Maroc s’apprête à entamer cette étape prudente et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.