Dossier du Sahara | Sérieux, crédibilité et fermeté

Sahara,ONU

L’année 2021 a été riche en événements liés au dossier du Sahara. Tout en rappelant le caractère sacré et non-négociable de sa souveraineté nationale, le Maroc s’est montré disponible pour accompagner le processus de l’ONU pour la résolution de ce conflit, comme il l’a toujours fait.

Le 6 octobre 2021, le Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) nomme Staffan de Mistura au poste d’Envoyé personnel pour le Sahara. Cette nomination est intervenue à quelques jours de la réunion annuelle du Conseil de sécurité sur le Sahara. Tenue le 29 octobre 2021, ladite réunion à huis-clos, a été sanctionnée par l’adoption de la résolution 2602. Approuvé par la majorité des quinze Etats membres du Conseil de sécurité, le texte a réitéré la prééminence, le sérieux et la crédibilité de l’initiative marocaine d’autonomie pour les Provinces du Sud en tant qu’unique solution au différend autour du Sahara.

Ladite résolution a également conforté la pertinence du processus des Tables Rondes. Le Conseil de sécurité a réaffirmé que l’objectif final de ce processus (duquel l’Algérie et le Polisario se sont retirés fin 2021), est de parvenir à une solution définitive au conflit autour du Sahara. Dans sa nouvelle résolution (2602), le Conseil de sécurité a, en outre, conforté l’irréversibilité de l’action pacifique menée par le Maroc au niveau du point de passage frontalier de Guerguerat.

En effet, le 13 novembre 2020, le Maroc a mené une opération pacifique de sécurisation du passage frontalier d’El Guergarat. Cette intervention réussie, menée par les éléments des Forces Armées Royales (FAR), sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-major des FAR, a permis de chasser les milices du Polisario de cette zone et y faire revenir la stabilité et le calme.

Lire aussi
AG de l’ONU : Le Roi n’y sera pas

La forte dynamique que connait la question du Sahara s’est également manifestée par des actions concrètes sur le terrain, à travers les inaugurations de Consulats généraux par 25 pays dans les villes de Laâyoune et Dakhla. Dernier exemple en date du soutien croissant et renouvelé à l’intégrité territoriale du Royaume, celui émanant du Conseil de Coopération du Golfe (CCG).

Mardi 14 décembre 2021, à l’issue des travaux de sa 42ème  session, le Conseil suprême du CCG  a réitéré ses positions et décisions constantes en faveur de la marocanité du Sahara et de la préservation de la sécurité et de la stabilité du Maroc et de son intégrité territoriale. SM le Roi Mohammed VI a adressé des messages de remerciements aux dirigeants des pays du Golfe, pour le soutien clair de leurs pays à la marocanité du Sahara.

Le Maroc n’a jamais été un pays ingrat. Toutefois, le Royaume ne cédera sur aucun de ses droits au Sahara. Le discours Royal à l’occasion du 46ème anniversaire de la Marche Verte (6 novembre 2021), l’a clairement rappelé.

MN

Voir aussi

Sahara marocain,Laâyoune,Dakhla,Guerguerat,Tindouf,Anniversaire Marche Verte Maroc,SM le Roi Mohammed VI,port Dakhla Atlantique

Provinces du Sud | Dakhla Atlantique, nouveau fleuron dans le paysage portuaire marocain

Projet structurant du modèle de développement des provinces du Sud, le futur port Dakhla Atlantique …

Un commentaire

  1. Le maroc ne négociera jamais ces terres et le monde entier a compris l’invention mensongère de la dictature algérienne et leurs magouilles c’est la raison pour laquelle les Harkis làches hypocrites sont de plus en plus isolé par la communauté internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...