Dakhla, une base essentielle des relations économiques entre le Maroc et l’Afrique de l’Ouest (Bourita)

Dakhla sera une base essentielle des relations économiques entre le Maroc et l’Afrique de l’Ouest, a souligné, vendredi, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Dakhla est une porte d’entrée du Royaume du Maroc vers sa profondeur africaine, notamment la région de l’Afrique de l’Ouest, conformément à la volonté de SM le Roi Mohammed VI, a indiqué M. Bourita lors d’un point de presse conjoint avec son homologue sierra-Léonais, David J. Francis, à l’issue de la 3ème session de la commission mixte de coopération.

“Dakhla sera une base primordiale des relations économiques du Maroc avec l’Afrique de l’Ouest, comme voulu par SM le Roi Mohammed VI, à travers la dynamique économique et les infrastructures d’envergure, notamment le port atlantique qui est en cours de construction”, a-t-il fait savoir.

Cette ville a connu l’ouverture successive de plusieurs consulats de pays amis et frères, de même qu’elle est devenue une destination pour la tenue d’importantes réunions diplomatiques, a-t-il rappelé, citant à cet égard la tenue des commissions mixtes avec l’Union des Comores et la Sierra Leone.

Dans ce contexte, le ministre a souligné que Dakhla demeure un véritable pôle diplomatique et économique dans les provinces du Sud et servira de plate-forme pour développer des relations économiques et commerciales avec la Sierra Leone, notant que la tenue de la 3ème session de la commission mixte entre les deux pays dans cette ville confirme la position et le soutien ferme de la Sierra Leone à la question de l’intégrité territoriale du Royaume.

A noter que Dakhla a abrité les travaux de la 3è session de la commission mixte de coopération Maroc-Sierra Leone, présidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et le ministre sierra-léonais des affaires étrangères et de la coopération internationale, David J. Francis.

Cette session a constitué une occasion d’examiner de nouveaux horizons pour la consolidation des relations de coopération entre le Maroc et la Sierra Leone et une opportunité d’asseoir des partenariats fructueux dans de nombreux domaines, conformément aux Orientations des deux Chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI et le Président Julius Maada Bio.

Les travaux de la troisième session de la commission mixte, auxquels ont pris part des représentants de plusieurs départements, ont été couronnés par la signature de 13 accords qui couvrent plusieurs domaines de coopération bilatérale.

LR/MAP

,

Voir aussi

Maroc,France,Transition énergétique

Transition énergétique | Le renforcement de la coopération maroco-française au centre d’entretiens de Benali à Paris

Le renforcement de la coopération entre le Maroc et la France dans le domaine de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...