CNOM/ Déconfinement | Des experts et médecins présentent des recommandations

Santé | Des experts et médecins présentent des recommandations (CNOM)

Un panel d’experts de différentes spécialités médicales ont présenté des recommandations visant à assurer la prise en charge des malades après la levée du confinement, lors d’un webinaire organisé vendredi à l’initiative du Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM).

Placé sous le thème “Recommandations de bonnes pratiques de prise en charge des malades Covid-19 et non-Covid-19 après la levée du confinement”, ce webinaire a connu la participation d’une pléiade d’experts et médecins, dont des membres de la commission scientifique créé par le CNOM dans les circonstances de la crise sanitaire afin d’élaborer, avec la collaboration des différentes sociétés savantes du milieu médical, des réflexions et des recommandations sur les moyens de prise en charge des malades après la levée du confinement.

A ce titre, les spécialistes sont revenus sur le contexte particulier marqué par la pandémie du Coronavirus (Covid-19) avant de faire des recommandations spécifiques à chaque maladie en matière de prise en charge des patients à l’heure où la levée progressive du confinement a été entamée, lesquelles recommandations seront compilées dans un memorandum pour être présentées aux praticiens en vue de leur apporter des réponses concrètes aux interrogations induites par la crise sanitaire.

Par discipline, ces mesures de protection post-confinement reposent essentiellement sur des recommandations communes à toutes les spécialités, ainsi que sur des recommandations spécifiques en lien avec les spécialités médicales, les spécialités chirurgicales, les bonnes pratiques de la médecine maritime, la télémédecine et celles relatives aux milieux industriels. L’objectif est de se préparer à une reprise de l’activité médicale normale dans un contexte pandémique, où celle-ci a été concentrée en priorité pendant plus de trois mois sur la prise en charge des malades contaminés par la Covid-19.

Parmi ces recommandations, les membres de la commission scientifique préconisent aux spécialistes ainsi qu’aux patients de continuer à respecter strictement les règles de protection individuelles et collectives émises par le ministère de la Santé, estimant que le combat contre la pandémie se poursuivra, d’où la nécessite de définir des recommandations pouvant être applicables jusqu’à la fin de l’année 2020, voire le début de l’année 2021.

Les intervenants lors de ce débat ont plaidé pour une reprise progressive des activités interrompues ou reportées, appelant le personnel de la santé à informer et sensibiliser aux mesures de protection, en privilégiant la télécommunication pour le suivi de leurs patients, le cas échéant, réguler la prise de rendez-vous afin de minimiser l’affluence des patients sur les cabinets médicaux.

En outre, pour la reprise d’une activité médicale normale, les participants à ce webinaire ont insisté sur une réorganisation et une préparation de l’accès aux soins, appelant à être vigilant à l’égard des symptômes semblables à ceux du virus, ainsi qu’une gestion adaptée des traitements pour éviter le risque des interactions médicamenteuses.

Ces recommandations des sociétés savantes des spécialités médicales présentées par les différents intervenants, répondent à un double objectif fondamental à savoir prodiguer des soins optimaux en assurant la sécurité des patients et limiter le risque de contamination virale des médecins et du personnel soignant.

Les participants à ce webinaire animé par le président du CNOM, Mohammadin Boubekri, et modéré par le coordinateur de la commission scientifique du CNOM, Mohamed Benajiba, n’ont pas manqué d’adresser un hommage unanime au personnel de santé (aides soignants, infirmiers et médecins), pour le grand sens du devoir, de responsabilité et d’abnégation dont ils ont fait preuve face à cette pandémie.

LR

Voir aussi

L’enseignement à Distance Au Maroc, Une évidence Et Une Exigence

Maroc | L’enseignement à distance, une évidence et une exigence en temps de Covid-19

Pour un pays comme le Maroc, l’enseignement à distance est devenu une évidence et une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.