Casablanca | Ouverture du 3è Choiseul Africa Business Forum avec la participation du président malgache

La 3ème édition du Choiseul Africa Business Forum s’est ouverte, jeudi à Casablanca, avec la participation du président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina et du Chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Placé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce forum réunit quelque 600 décideurs et hauts dirigeants économiques et institutionnels parmi les plus influents d’Afrique, d’ et du Golfe autour de séances de travail opérationnelles plaçant le continent africain au cœur des débats.

Organisé par l’Institut Choiseul en avec la Confédération générale des entreprises du (CGEM) et la région Casablanca-Settat, ce rendez est consacré au partage d’expériences et au décryptage des tendances à l’œuvre dans le monde africain des affaires.

A cette occasion, le président de la CGEM, Chakib Alj a souligné que la CGEM est fière d’être partenaire de cet événement d’envergure internationale, qui se tient à Casablanca, une ville au cœur de la dynamique économique africaine, arabe et méditerranéenne.

Connectée au monde entier, “Casablanca est à l’image d’un et d’une Afrique qui bougent, qui osent et qui se développent”, a-t-il dit, rappelant que plus de 600 décideurs économiques de 50 pays participent à cette édition qui se tient dans une conjoncture économique inédite, marquée par une série de crises et des mutations permanentes.

Le est un acteur important du dialogue inter et intracontinental, a souligné M. Alj, notant que l’Afrique et l’ partagent les mêmes défis, notamment ceux liés à l’immigration, au changement climatique et à l’instabilité des chaînes d’approvisionnement, d’où la nécessité de travailler sur des solutions communes et de renforcer davantage leurs liens.

“Nous avons l’intime conviction que pour rapprocher davantage les intérêts, la voie à suivre est celle du co- et du co-développement”, a-t-il dit, notant que le secteur privé marocain, qu’il représente aujourd’hui, est prêt à jouer pleinement son rôle dans ce sens.

Sous le leadership de SM le Roi, une nouvelle charte d’investissement en cours de déploiement, “vient nous encourager encore plus, en ouvrant la voie à un ensemble d’incitations, financières et non-financières, accessibles à tous les investisseurs”, qu’ils soient marocains ou étrangers, a souligné M. Alj.

Pour sa part, le président de la région de Casablanca-Settat, Abdellatif Maâzouz a noté que cette édition est entièrement dédiée au pour un développement humain durable et à la promotion d’un investissement responsable et mutuellement avantageux dans les différents territoires du continent africain dans le cadre d’un Sud-Sud-Nord.

L’Afrique est fortement affectée par la triple crise sanitaire, énergétique et écologique, à laquelle s’ajoutent les conséquences du Conflit en Ukraine, a-t-il rappelé, notant que le continent, qui regorge de ressources naturelles et humaines, “n’est responsable d’aucune de ces crises, bien au contraire”.

“Ces crises ont permis à plusieurs nations africaines de faire montre d’une résilience certaine, d’une forte agilité et d’une grande capacité à saisir les opportunités révélées par la crise”, a dit M. Maâzouz.

Nombre de panels portant sur la cybersécurité, les PME, la , la transformation numérique, l’énergie figurent au programme de ce rendez-vous économique d’envergure.

LR/MAP

Voir aussi

GCAM : Trade Award 2014 de la Commerzbank

C’est à l’international que la qualité du processus, le traitement des opérations, le professionnalisme et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...