Casablanca-M’dina Bus : Le Contrat ne sera pas reconduit

Casablanca-M’dina Bus : Le Contrat ne sera pas reconduit

Le transport en commun est toujours une véritable souffrance quotidienne et ils sont aujourd’hui très nombreux les Casablancais qui en souffrent. Le contrat de gestion déléguée liant la ville de Casablanca à M’dina Bus arrive à échéance en 2019. Ce qui est prévu…

Les passagers expriment leur ras-le-bol de l’état  «piteux» des bus qui desservent plusieurs lignes de la ville. Un désagrément accentué, depuis un certain temps, par l’insécurité dans ces bus. Les incivilités et les agressions à l’égard des passagers de ces véhicules –vieux de plus de 16 ans- sont très fréquentes.  Ce cauchemar risque de durer encore jusqu’à 2019, date de l’expiration du contrat de gestion déléguée liant la ville de Casablanca à M’dina Bus, l’entreprise chargée du transport en commun dans la capitale économique, depuis 2004. Si la société soutient que le contrat prévoit un prolongement de la durée d’exploitation de 5 à 7 ans, le Conseil de la ville de Casablanca, quant à lui, estime que l’état «lamentable» des bus est dû à l’échec de M’dina Bus dans la gestion de ce service public. Selon le Conseil, qui a, d’ailleurs, annoncé, cette semaine, la non-reconduction dudit contrat, la société concessionnaire n’a pas apporté une amélioration du réseau de transport par bus dans la métropole économique. «Le contrat entre la ville de Casablanca et M’dina Bus arrivera à échéance en 2019. Un nouveau cahier des charges est actuellement en cours de préparation afin de lancer un appel d’offres destiné à désigner un nouveau concessionnaire pour l’exploitation du transport en commun à Casablanca», lit-on dans un communiqué du Conseil de la ville. Dans une déclaration au site pjd. ma, porte-parole du parti du PJD, le maire, Abdelaziz El Omari, a fait savoir qu’un appel d’offres sera lancé au niveau international à même de permettre à la ville d’être dotée d’un transport urbain à la hauteur des attentes des Casablancais. Selon des sources au Conseil, le dossier de ce service public a été transféré à l’Etablissement de coopération intercommunal (ECI), lequel a chargé Casa Transport de la préparation d’un nouveau cahier des charges et d’un appel d’offres international qui devra être lancé en 2018.

NC

Voir aussi

Ramadan 2021

Mercredi, 1er jour du mois de Ramadan au Maroc (Habous)

Le mois sacré de Ramadan de l’année 1442 de l’Hégire débutera mercredi au Maroc, annonce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.