Flash Infos

Bengladesh : une honte du mondialisme

L’effondrement du Rana Plaza, un immeuble de 8 étages à Savar (périphérie de la capitale Dacca), pourrait avoir provoqué la mort de plus de 550 personnes, ont estimé les sauveteurs.

 

Bangladesh Ph AFP 

Le pire accident de l’histoire industrielle dans ce pays défavorisé d’Asie du sud, qui a jeté une lumière crue sur les «ateliers de misère» utilisés par les marques occidentales d’habillement, a fait descendre dans la rue des dizaines de milliers de manifestants le jour de la Fête du travail. Au Vatican, le pape François a condamné le «travail d’esclave» des victimes de l’accident.

«Le titre qui m’a vraiment frappé le jour de la tragédie du Bangladesh était “Vivre avec 38 euros par mois”. C’est ce qu’étaient payés tous ces gens qui sont morts. C’est ce qu’on appelle du travail d’esclave», a déclaré le pape, cité par Radio Vatican. Cela devrait aider à une prise de conscience mondiale.

 

 

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.