Flash Infos

Guantanamo : la fermeture qui ne vient pas

 

À l’heure où la grève de la faim prend une ampleur inquiétante dans la prison située sur l’île de Cuba, le président américain Barack Obama a promis de redoubler d’efforts pour fermer Guantanamo. C’était l’une de ses promesses de campagne en 2008. Lors d’une conférence de presse, il l’a de nouveau martelé: il faut en finir avec cette prison où sont encore détenues 166 personnes, dont 55 ont été déclarées «libérables» par les autorités.

Située sur une base américaine à Cuba, la prison accueille depuis 2002 les «ennemis combattants» de l’Amérique, dans la guerre lancée par George Bush contre le terrorisme après les attentats du 11 septembre 2001. Aujourd’hui, elle entache l’image des USA, «entrave la coopération antiterroriste avec nos alliés» et constitue un «outil de recrutement pour les extrémistes», estime le président.

 

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.