Banques : La guerre contre les impayés

Banques : La guerre contre les impayés

Face à la montée vertigineuse des créances en souffrance, les banques demandent à leurs réseaux d’agences de s’investir dans le recouvrement, plutôt que dans la production de nouveaux crédits.

En effet, depuis le début de l’année, les réseaux sont appelés à faire des reportings à des fréquences de plus en plus courtes pour faire parvenir au management les actions engagées et celles à envisager pour régulariser les situations.

Il est a rappelé que les encours des crédits en souffrance ne cessent d’augmenter. Ainsi, de 4,8% en 2010, le taux des crédits non sains a atteint 7,4% à fin juin, selon les données de Bank Al-Maghrib, alors que le taux de couverture de ces créances par les provisions a perdu 5 points de pourcentage, passant de 70 à 65% en 6 ans.

HD

Voir aussi

Bank of Africa accélère sa digitalisation

Rapport financier | Bank of Africa accélère sa digitalisation

Le Groupe Bank Of Africa (BOA) a annoncé la mise en ligne de son premier Rapport …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.