Banques : La guerre contre les impayés

Banques : La guerre contre les impayés

Face à la montée vertigineuse des créances en souffrance, les banques demandent à leurs réseaux d’agences de s’investir dans le recouvrement, plutôt que dans la production de nouveaux crédits.

En effet, depuis le début de l’année, les réseaux sont appelés à faire des reportings à des fréquences de plus en plus courtes pour faire parvenir au management les actions engagées et celles à envisager pour régulariser les situations.

Il est a rappelé que les encours des crédits en souffrance ne cessent d’augmenter. Ainsi, de 4,8% en 2010, le taux des crédits non sains a atteint 7,4% à fin juin, selon les données de Bank Al-Maghrib, alors que le taux de couverture de ces créances par les provisions a perdu 5 points de pourcentage, passant de 70 à 65% en 6 ans.

HD

Voir aussi

Attijari Global Research,Trésors du Maroc

AGR/Trésor | La satisfaction à son plus haut annuel

Le taux de satisfaction de la séance d’adjudication du 13 juillet courant ressort à 62%, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.