Auto-écoles : Najib Boulif fait marche arrière

Auto-écoles : Najib Boulif fait marche arrière

Le Secrétaire d’Etat en charge du Transport, Mohamed Najib Boulif, a fini par lâcher du lest devant les propriétaires d’autoécoles.  Ainsi a-t-il été décidé de maintenir le score minimum pour réussir l’examen théorique à 30/40, au lieu de 34/40 pour les permis de type «B» et à 36/46 pour les autres types de permis, au lieu de 40/46. En ce qui concerne le délai minimum entre la prise du rendez-vous et l’examen, ce dernier a été ramené à 30 jours, au lieu des 45 fixés récemment par le Secrétariat d’Etat au Transport. Il en est de même pour le nombre maximum de candidats qu’un moniteur d’une auto-école peut prendre en charge simultanément. Celui-ci est repassé à 12 au lieu de 10.

Mohcine Lourhzal 

Voir aussi

Conseil supérieur du pouvoir judiciaire,Mohamed Abdennabaoui

La rationalisation de la détention préventive, la plus importante préoccupation du système judiciaire

L’examen de la rationalisation de la détention préventive était et reste toujours la plus importante …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.