Algérie : l’UE appelle au respect de la liberté d’expression

Algérie : l’UE appelle au respect de la liberté d’expression

La Commission européenne a appelé mardi au respect «de la liberté d’expression et de réunion» en Algérie, où les manifestations se poursuivent contre la 5ème candidature du président Abdelaziz Bouteflika.

«Quand on parle de manifestation, les droits de liberté d’expression et de réunion sont inscrits dans la Constitution algérienne», a déclaré Maja Kocijancic, porte-parole de la Commission européenne, lors d’un point presse à Bruxelles. «Nous attendons que ces droits puissent être exercés de façon pacifique et soient garantis dans le respect de l’Etat de droit».

Mardi, plusieurs milliers d’étudiants défilaient à nouveau dans la capitale et dans plusieurs villes d’Algérie contre la 5ème candidature d’Abdelaziz Bouteflika, repoussant les promesses du chef de l’Etat de réformer et de ne pas aller au bout de son éventuel nouveau mandat.

Avec Afp

Voir aussi

Israël

Israël et le crépuscule de Netanyahu

Naftalni Benett et Yaïr Lapid Le «roi bibi» sait qu’il vit une fin de règne. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.