Algérie | Les manifestants réclament la “démocratisation” du pays et le “départ des dirigeants” au pouvoir

Algérie un vieux parti de l’opposition dénonce une crise

Les manifestations organisées dans plusieurs villes algériennes pour commémorer le deuxième anniversaire du mouvement populaire Hirak, réclament la « démocratisation » du pays et le « départ des dirigeants” au pouvoir, souligne, mardi, l’agence de presse espagnole « Europapress ».

Pour les Algériens, les mesures annoncées récemment par le président Abdelmajid Tebboune, à savoir un léger remaniement gouvernemental, la dissolution du Parlement, et l’organisation d’élections anticipées, ne sont que des changements superficiels, relève Europapress.

Ces manifestations, ajoute l’agence de presse espagnole, ne sont que la confirmation du « mécontentement » de la population qui a déjà exprimé son rejet du pouvoir en place suite à des élections ayant été marquées par un taux de participation historiquement bas.

Ce taux de participation record s’ajoute à celui enregistré lors du référendum constitutionnel proposé par le président Tebboune, rappelle l’agence espagnole, notant que les manifestations se poursuivent en Algérie dans un contexte de crise économique aggravée par la chute des prix du pétrole.

LR/MAP

Voir aussi

Algérie

Le régime algérien veut zéro opposition (journal algérien)

Le seul objectif politique, qui semble faire consensus au sein des différents dirigeants algériens est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.