Afrique du Nord | Conférence sur le futur de l’emploi et le rôle de l’entrepreneuriat et des TPME

BAD : Un 1er Dialogue sur la décentralisation des CDNs

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences organisent, les 7 et 8 juin prochains à Rabat, une conférence régionale, sous format hybride, sur le thème « le futur de l’emploi et le rôle de l’entrepreneuriat et des TPME » en Afrique du Nord.

La conférence est organisée à travers la nouvelle plateforme régionale « eina4jobs » (Entrepreneurship, Innovations and Advice for Jobs), financée par la coopération danoise, indiquent les deux parties dans un communiqué conjoint.

La conférence, à laquelle participeront plusieurs experts et ministres de l’Égypte, du Maroc et de la Tunisie vise à analyser les changements structurels du marché du travail en Afrique du Nord, accélérés ces derniers temps par la révolution numérique et la pandémie de Covid-19.

La réunion servira de dialogue de haut niveau entre décideurs politiques, secteur privé et partenaires techniques et financiers sur les solutions, sous forme d’innovations opérationnelles, susceptibles de soutenir la création d’emplois via l’entrepreneuriat et les très petites et moyennes entreprises.

Centrale Laitière : Bientôt Centrale Danone

Selon la plateforme « eina4jobs », l’Égypte, le Maroc et la Tunisie seraient en mesure de créer plus de 8 millions d’emplois d’ici à 2030 afin d’absorber la jeunesse qui arrive sur le marché du travail et réduire le taux de chômage.

La conférence aboutira à la signature d’un « Manifeste politique » pour définir les contours des politiques publiques qui permettront aux trois pays de créer un nombre suffisant d’emplois décents dans les années à venir.

La préparation de cette conférence et du « Manifeste politique » a été conduite de concert avec les différents partenaires au développement, à savoir l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement, l’Agence française de développement, la Banque mondiale, la Banque européenne de reconstruction et de développement et l’Organisation internationale du travail. Leur contribution démontre la forte volonté partagée d’agir sur les questions d’entrepreneuriat et d’emploi.

LR/MAP

,

Voir aussi

Bank Al Maghrib,BAM,Obligations vertes,Abdellatif Jouahri

Obligations Vertes | BAM vise 10% des réserves de change (Jouahri)

Bank Al Maghrib (BAM) veut augmenter ses investissements dans des obligations vertes, sociales et durables, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...