Afghanistan: la guerre des attentats

Afghanistan: la guerre des attentats

Un attentat a ciblé, jeudi 22 juin, une banque bondée dans le sud de l’Afghanistan, au moment où les clients attendaient de toucher leur salaire à l’approche des festivités d’Aïd el-Fitr, faisant presque une trentaine de morts civils et militaires. L’explosion, qui a également fait une soixantaine de blessés, s’est produite autour de midi, devant une succursale de la New Kaboul Bank au cœur de Lashkar-Gah, capitale du Helmand.

Cette province, principale productrice de pavot, est largement sous le contrôle des talibans qui encerclent la ville. Le département des affaires sanitaires du Helmand a affiché un bilan de «29 morts et 60 blessés» sur sa page Facebook, près de deux heures et demie après l’attentat. Ce bilan a été confirmé à l’AFP par le directeur de l’hôpital gouvernemental Bost, Mullah Dad Tabidar. Selon lui, «le bilan pourrait s’alourdir».

L’opération n’a pas été revendiquée dans l’immédiat. Selon un porte-parole du gouverneur du Helmand, Omar Zwak, l’attaque à la voiture piégée a touché une zone qui était sécurisée par les forces afghanes. Pour le correspondant de l’AFP, présent non loin, il s’agissait d’un attentat-suicide. Ce qu’a confirmé le chef de la police provinciale, en direct sur la chaîne de télévision Tolo News: «C’était un attentat-suicide à la voiture piégée, il n’y a pas d’autres attaquants», a-t-il dit. «Les civils et les militaires faisaient la queue pour toucher leur salaire» quand le véhicule a explosé, a-t-il précisé.

Le pays a connu un regain de tension et d’attaques ces dernières semaines, dont une, spectaculaire, au camion piégé a fait au moins 150 morts et 400 blessés, selon un bilan officiel, le 31 mai, dans le quartier diplomatique de Kaboul. Cet attentat, le plus sanglant depuis 2001, n’a pas été revendiqué.

Patrice Zehr

Voir aussi

France Le gouvernement précise les modalités du couvre-feu

France | Le gouvernement précise les modalités du couvre-feu

Le gouvernement français a précisé, mercredi, les modalités du couvre-feu annoncé la veille par le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.