mercredi 29 janvier 2020

Principaux points de la déclaration d’un haut responsable américain à la veille de la visite au Maroc de Michael Pompeo

Principaux points de la déclaration d’un haut responsable américain à la veille de la visite au Maroc de Michael Pompeo

Voici les principaux points de la déclaration d’un haut responsable américain, mercredi à Washington, au lendemain de l’annonce de la visite officielle qu’effectuera, début décembre, dans le Royaume, le Chef de la diplomatie des Etats-Unis, Michael Pompeo.

1- Les Etats-Unis réaffirment leur position sur le Sahara soutenant le plan marocain d’autonomie qualifié de “sérieux, crédible et réaliste”.

2- Les Etats-Unis sont engagés avec les Nations Unies pour faire avancer une solution politique à la question du Sahara.

3- La politique des Etats-Unis est inchangée sur ce dossier et Washington continue de soutenir le mandat de la MINURSO tel que renouvelé récemment pour 12 mois.

4- La prochaine visite de M. Pompeo au Maroc permettra de mettre en avant les liens étroits et séculaires entre les deux pays.

5- Les Etats-Unis réitèrent l’importance attachée à renforcer leurs relations “de longue date” avec le Maroc, un “partenaire essentiel dans tous les domaines”.

6- Pour Washington, le Maroc est un leader sur le continent africain, un interlocuteur important pour la paix au Moyen-Orient et une source de stabilité en Méditerranée.

7- Le Maroc est un “excellent partenaire” et un “chef de file” en matière de lutte contre l’extrémisme violent.

8- Les Etats-Unis mènent avec le Maroc certains des exercices militaires les plus robustes dans la région, dont les plus grands exercices d’entraînement multilatéraux d’AFRICOM.

9- Le Maroc joue un rôle important dans la région en tant que partenaire clé dans la promotion de la tolérance.

10- Les Etats-Unis apprécient les efforts soutenus du Maroc pour promouvoir un développement économique durable en accordant la priorité à l’inclusion des femmes dans la population active.

11- Les Etats-Unis se félicitent de l’importance de l’accord de libre-échange liant les deux pays qui réalisent 4,5 milliards d’échanges bilatéraux.

Avec MAP

Voir aussi

Modèle de Développement : La CSMD démarre ses concertations le 2 janvier 2020

Modèle de Développement : La CSMD démarre ses concertations le 2 janvier 2020

La Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD) a décidé de procéder à partir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.