vendredi 16 novembre 2018

ONCF : Bouknadel sous le choc après le déraillement mortel d’un train de voyageurs

La commune de Bouknadel à quelques encablures de la capitale aura vécu mardi un drame ferroviaire à la suite du déraillement tragique d’un train rapide TNR assurant la liaison entre Rabat et Kénitra.

L’accident a fait sept morts parmi les voyageurs et autant de blessés graves, d’après un bilan encore provisoire fourni par la direction régionale de la Santé de Rabat-Salé-kénitra.

Gendarmes, policiers, médecins et cheminots, visages émouvants devant la tragédie, étaient tous à pied d’œuvre au milieu de la journée pour venir en aide aux voyageurs en détresse et extraire d’éventuels survivants.

D’immenses grues et des engins de chantier ont été mobilisés afin de soulever ou déblayer les morceaux de ferrailles. Une véritable fourmilière de sauveteurs s’agitant aux cris des sirènes des ambulances avec comme seul souci de sauver des vies, tant ils n’ont fait que constater les dégâts du drame dont les causes devraient être élucidées à l’issue d’une enquête.

Les autorités ont fait montre d’engagement et de réactivité dès les premières minutes après l’accident : des hélicoptères et une dizaine d’ambulances ont été immédiatement dépêchés sur les lieux en vue d’évacuer les corps des victimes et prêter main forte aux blessés.

En première ligne dans cet élan de solidarité avec les familles éplorées, SM le Roi Mohammed VI a donné ses Hautes instructions au ministre de l’Intérieur et au ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, qui se sont rendus sur les lieux de l’accident, pour l’évacuation des blessés à l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat en vue de recevoir les soins nécessaires.

A en croire une source de l’hôpital militaire d’instruction Mohammed V de Rabat, quatre blessés ont été pris en charge au niveau du service de réanimation et trois autres en soins intensifs de l’hôpital.

Le Souverain a également décidé de prendre en charge personnellement les frais d’inhumation des victimes et leurs funérailles en signe de compassion avec les familles des victimes, et pour atténuer leurs souffrances à la suite de cet accident tragique. SM le Roi leur a aussi exprimé ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion, implorant le Très-Haut d’entourer les victimes de sa Sainte miséricorde et d’accorder patience et réconfort à leurs proches et prompt rétablissement aux blessés.

Avec MAP

Voir aussi

Bourses universitaires : Saïd Amzazi s’engage

L’année législative a démarré  en force pour Saïd Amzazi. Dans ce sens, le ministre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.