Sahara : Un “vent de changement” est en train de souffler sur les camps de Tindouf

Sahara : Un “vent de changement” est en train de souffler sur les camps de Tindouf

Un “vent de changement” est en train de souffler sur les camps de Tindouf, où les dirigeants du polisario peinent à garder le contrôle de la situation face au désespoir et à la grogne généralisée qui y règne, a souligné, mardi à New York, l’Ambassadeur Représentant permanent du Maroc auprès des Nations-Unies, Omar Hilale.

“A Tindouf, il n’y a que désespoir et désolation, couplés aux restrictions à la liberté de mouvement et de propriété”, a déploré M. Hilale lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU, suite à l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2468 qui proroge de six mois le mandat de la Minurso.

“Vous êtes toutes et tous au courant des manifestations qui se multiplient et gagnent de l’ampleur dans les camps de Tindouf et qui démontrent le ras le bol de la population, maintenue contre son gré, depuis 44 ans, dans des camps militarisés, dans le déni le plus total de tous ses droits”, a dit l’ambassadeur marocain à l’adresse des journalistes accrédités à l’ONU.

Les dirigeants du polisario, qui règnent en maîtres dans les camps de Tindouf, n’hésitent pas à soutirer de l’argent à la population pour des raisons aussi simples que de se déplacer à l’extérieur des camps, a-t-il expliqué.

M. Hilale a relevé, à cet égard, que le polisario a été contraint dernièrement de déployer chars et blindés pour garder le contrôle au sein des camps de Tindouf suite à ces manifestations.

“Un vent de changement est en train de souffler sur les camps de Tindouf”, a dit M. Hilale.

Par ailleurs, l’ambassadeur marocain a noté que le Conseil de Sécurité a réitéré, dans la résolution 2468, sa demande pour l’enregistrement des populations dans les camps de Tindouf, seul moyen pour connaître leur nombre, protéger leurs droits et assurer que l’assistance humanitaire qui leur est destinée, leur parvienne sans être détournée, tout en appelant à mettre un terme au détournement de cette aide humanitaire par les dirigeants du polisario.

M. Hilale a, de même, dénoncé l’embrigadement par le polisario d’enfants, comme le montrent les images des “défilés militaires” orchestrés par le mouvement séparatiste et dans lesquels ces enfants soldats sont contraints de participer.

“Ces pauvres enfants devraient être sur les bancs des écoles et non au milieu de soi-disant défilés militaires”, a dit le diplomate marocain.

Avec MAP

Voir aussi

Sahara La Jordanie va ouvrir un Consulat général à Laâyoune

Laâyoune | L’alliance entre le Maroc et la Jordanie ne faiblit pas

L’inauguration jeudi d’un consulat général du Royaume de Jordanie à Laâyoune vient illustrer à merveille …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.