jeudi 21 novembre 2019

Casablanca : La mosquée Hassan II passe au vert

Casablanca : La mosquée Hassan II passe au vert

La Fondation de la mosquée Hassan II de Casablanca a décidé de passer au vert en inscrivant le projet d’efficacité énergétique au cœur de ses priorités.

Consciente de l’importance de l’économie d’énergie pour réduire le coût de la consommation énergétique du Complexe de la Mosquée Hassan II, et dans le cadre de sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique qui interpelle tout un chacun, la Fondation de la Mosquée Hassan II de Casablanca a inscrit le projet d’efficacité énergétique au cœur de ses priorités, indique la Fondation, dans un communiqué.

La même source rappelle que depuis 2014, la Fondation a réalisé des audits énergétiques par des experts nationaux et internationaux, ainsi qu’une étude technico-économique détaillée pour rationalisation de sa consommation énergétique, et partant pour la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre et de sa facture énergétique.

A l’issue de cette étude et suite à un appel à manifestation d’intérêt international lancé en décembre 2016, avec la coopération et l’accompagnement de la Société d’Investissements Energétiques (SIE) et la GIZ (Coopération allemande), ce projet a été attribué à l’ESCO C-NERGIE, Spécialiste canadien en réduction de la consommation d’énergie, et dont la mission est la mise en place de solutions d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables recommandées. Une filiale C-NERGIE Maroc a été créée dans le cadre de ce projet, précise la même source.

Il s’agit d’un projet labellisé par la commission COP22 en 2016 dont les principaux objectifs sont notamment l’implémentation de solutions optimales d’efficacité énergétique dans l’éclairage intérieur et extérieur du complexe de la Mosquée Hassan II et de ses dépendances, l’autoproduction d’électricité par l’énergie solaire et thermo solaire en vue de réduire la facture de la consommation énergétique du complexe de la Mosquée de plus de la moitié, souligne le communiqué, ajoutant que ce projet ambitieux a été couronné le Mercredi 25 septembre dernier par la signature du contrat de performance énergétique CPE.

Ce projet consiste en la mise en place d’une solution qui utilise aussi bien des mesures d’efficacité énergétique que d’énergies renouvelables basée sur des technologies propres et comprenant des garanties techniques et financières.

Il s’agit notamment de la conversion de l’éclairage, l’installation de panneaux solaires photovoltaïques, l’installation de panneaux solaires thermiques, l’installation du système de gestion technique centralisée GTC pour contrôler les différents équipements installés avec des portes de commande et la réduction de la consommation en eau potable.

Ce projet générera d’importantes économies pour la Fondation de la Mosquée Hassan II, estime le communiqué, ajoutant que le montage financier de ce projet ESCO, basé sur un contrat de performance énergétique, a été conçu de manière à rembourser la totalité des investissements par le biais des économies effectives réalisées sur une période de 10 ans.

Avec MAP

Voir aussi

Essaouira classée dans le réseau mondial des villes les plus créatives au monde (UNESCO)

Essaouira classée dans le réseau mondial des villes les plus créatives au monde (UNESCO)

Le classement par l’UNESCO de la ville d’Essaouira dans le réseau des 246 villes les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.