Syrie : Le récif d’Idleb

Vladimir Poutine s’est entretenu, mardi 27 août, avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, en marge du salon aéronautique MAKS, à Moscou. Les deux présidents ont assuré partager de “graves inquiétudes” sur la situation, dans la région syrienne d’Idleb (Nord-Ouest), étudiant de nouvelles façons d’éradiquer les “terroristes” de la région, selon le président russe.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont dit souhaiter travailler ensemble pour apaiser la situation dans cette région frontalière de la Turquie et ce, malgré leurs intérêts divergents.

“La situation dans la zone de désescalade d’Idleb soulève de graves inquiétudes et chez nous, et chez nos partenaires turcs”, a déclaré le président russe au cours d’une conférence de presse commune avec son homologue turc. “Nous comprenons les inquiétudes de la Turquie concernant la sécurité à sa frontière sud”, a-t-il ajouté, assurant avoir évoqué “des mesures communes supplémentaires” pour “normaliser” la situation dans cette zone, sans donner plus de détails. Cette visite surprise survient quelques jours après qu’un convoi militaire turc a été pris pour cible lors de raids aériens en Syrie. Sur le terrain, les forces du président Bachar al-Assad progressent grâce au soutien de la Russie, ce qui a pour conséquence un regain de tension avec la Turquie dans le nord-ouest de la Syrie.

Patrice Zehr

Voir aussi

Afghanistan : Une présidentielle, mais pour quoi faire ?

16 candidats sont en lice pour la présidentielle afghane. Aucun des candidats n’a fait réellement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.